Vérités sur la libération de Rebecca Enonchong

Arbitrairement arrêtée mardi dernier, l'entrepreneure camerounaise Rebecca Enonchong a été relaxée ce 13 août 2021 et les charges retenues contre elle abandonnées.

Charges abandonnées

« Je suis libre ! Toutes les charges ont été abandonnées ! », a écrit Rebecca Enonchong vendredi sur Twitter. « Nous pouvons mettre un terme au relai du hashtag #FreeRebecca. Je suis immensément reconnaissante à vous tous d’avoir cru en moi et de m’avoir soutenue. »

Rebecca Enonchong retrouve la liberté après 3 jours de détention. Accusée d’Outrage à Magistrat, elle avait été arrêtée et traduite devant un tribunal à Douala. Selon Edith Kah Walla, elle a été arrêtée suite à une « instruction verbale » du procureur général de la région. « Il n’y a pas de plainte écrite… aucun élément dudit outrage, il n’y a pas de mandat, il n’y a pas de convocation. La gendarmerie a dit à (Enonchong) qu’elle avait reçu une instruction verbale pour qu’elle soit arrêtée. Elle a été informée que le procureur général de la région du Littoral a déclaré que dans ses discussions avec les membres de son personnel, elle a fait preuve d’outrage », a précisé la femme politique. Une information confirmée par Sylvain Oum, l’avocat de Rebecca Enonchong « Nous n’avons reçu aucun document sur ce dont elle (Enonchong) est accusée, ni de plainte écrite formelle contre elle. Elle est victime d’un abus de pouvoir », a-t-il déclaré en ajoutant que sa cliente n’aurait jamais dû être détenue dans ce cas.

La force du droit

Renvoyée devant le tribunal de première instance de Bonanjo mercredi, Rebecca Enonchong a été placée en détention provisoire en raison d’un retard dans les formalités administratives. Son arrestation a suscité l’indignation sur les médias sociaux, de nombreuses personnalités, dont l’ambassadeur de France au Cameroun, demandant sa libération. Le régime Biya, qui est très souvent accusé de diverses entraves dans le respect des droits de l’homme a donc approuvé la libération de Rebecca Enonchong devant une importante pression internationale. Réel motif de satisfaction pour l’avocate Alice Kom « Nous célébrons la victoire de la force du droit sur le droit de la force, obtenue grâce à la massive mobilisation des femmes et des hommes décidés à se défendre contre l’arbitraire et par tous les moyens et unis dans l’universel de notre commune humanité », a-t-elle écrit après la libération de Rebecca Enonchong.

Qui Rebecca Enonchong ?

Enonchong est l’une des entrepreneurs dans le domaine de la technologie les plus influents d’Afrique et siège au conseil d’administration de nombreuses sociétés mondiales, dont la Fondation de l’OMS. L’African Business Angels Network, qu’elle a cofondé, a qualifié son arrestation de « hautement irresponsable ».

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le meurtre de la jeune Cora Louise Ndialle a...
C'est un contrôle de éléments de la gendarmerie...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir...

Cameroun-Maurice Kamto sur les meurtres de Buéa « Il est temps d’exprimer enfin notre...

Le jeudi 14 octobre 2021 n’est pas loin d’une nouvelle journée noire pour le Cameroun selon le président Maurice Kamto. Une journée qu’on...

Le combat doit se mener en Afrique

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :...

Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie...

Cameroun : Enceinte de 8 mois, elle est détenue et torturée

Les bavures de Moja Moja John Ikome alias Moja Moja, officier du BIR et chef traditionnel, a récemment infligé...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :