Cameroun : Quand Mirabelle Lingom était en vie

Décédée à la suite de multiples violences, les messages de compassion se multiplient pour accompagner la mémoire de la jeune camerounaise pourtant lâchée par l’opinion lorsqu’elle traversait le pire.

« Diffamée, insultée, maltraitée injustement sur les réseaux sociaux, puis violée en réunion, Aucune politicienne, aucune députée, aucune influenceuse, aucune intellectuelle, aucune chef d’entreprise, aucune ministre, aucune défenseuse des droits de la femme pourtant très active dans la défense des ambazozo, aucune star Camerounaise, aucun religieux… N’a plaidé sa cause, ni même faire semblant de passer à côté car très occupée à montrer leur beauté, venter leur fortune, se faire la guerre tribaliste, détourner les fonds, compter le nombre de followers sur Facebook….

Même la commissaire (une femme) qui a reçu sa plainte ne l’a pas aidé, ni les policières qui étaient dans l’enquête, ni la justice ne l’a protégé. Lorsqu’une députée a été rappelée à l’ordre devant un barrage policier à Bafoussam, on a vu des vagues d’indignation, pour des futilités, histoire a dodo Debout.

Cette pauvre innocente ne méritait pas t’elle ce soutien ? Mem la députée de sa circonscription qui est une femme n’a pas bronché et pourtant dans sa campagne elle disait défendre la cause des femmes. Combien de femmes subissent des violence et harcèlement ces jours et combien a-t-elle dénoncé ?

Et avec ça les femmes nous demandent de les respecter et les protéger ? Vous les femmes, êtes une honte pour vous. La pauvre a été abandonnée à son sort et tiraillée par des politiciens pour régler leur compte, mem sa propre famille l’a abandonné. Traumatisée, trahie, torturée psychologiquement, fatiguée de souffrir sans obtenir justice, on a décidé de la faire taire a jamais. Que son sang retombe sur la tête de ses bourreaux.

Les hommes échapperont certainement à la justice terrestre, mais ne vous y trompez pas toute âme goûtera à la mort, la justice divine existe et personne n’y échappera, je ne dis bien personne n’y échappera, car le juge de ce tribunal est incorruptible, il n’y a pas d’avocats et il ne reçoit les ordres de personne. Ses sentences sont sans appel. Chacun rendra compte de ses œuvres ici-bas. »

#ctaText??#  Chronique de l’ultime offense à la mémoire de Penda Ekoka

Aaron Fogue

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :