Retour sur la Journée internationale de l’air pur pour un ciel bleu

Le monde a célébré le 7 septembre la deuxième Journée internationale de l'air pur pour un ciel bleu sous le thème « Air sain, planète saine », qui met en évidence le lien entre la qualité de l'air et la santé planétaire et humaine. Neuf personnes sur dix sur terre respirent de l'air pollué, ce qui provoque environ sept millions de décès précoces par an.

En 2019, l’Assemblée générale des Nations unies a choisi le 7 septembre comme la Journée internationale de l’air pur pour un ciel bleu. Cette journée – dont l’observation est facilitée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) – souligne l’importance de l’air pur et l’urgence des efforts à déployer pour améliorer la qualité de l’air afin de protéger la santé humaine.

Les commémorations officielles de la deuxième Journée internationale de l’air pur pour un ciel bleu ont eu lieu à Nairobi, New York et Bangkok. Le principal événement de haut niveau de la journée comprenait la directrice exécutive du PNUE, Inger Andersen, et la scientifique en chef du PNUE, Andrea Hinwood, ainsi que d’autres experts et représentants gouvernementaux qui ont abordé l’action et l’inaction au niveau mondial en matière de pollution atmosphérique.

Dans son message à l’occasion de cette journée, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déclaré : « Comme de nombreux maux de la société, la pollution atmosphérique reflète les inégalités mondiales. La pauvreté oblige les gens à vivre près des sources de pollution, comme les usines et les autoroutes, et à brûler des combustibles solides ou du kérosène pour cuisiner, se chauffer et s’éclairer.  La pollution qui nuit à notre santé est également à l’origine de la crise climatique. J’appelle tous les pays à faire davantage pour améliorer la qualité de l’air, à investir dans les énergies renouvelables au lieu des combustibles fossiles, à éliminer progressivement le charbon et à passer à des véhicules à zéro émission. »

S’exprimant lors de l’événement officiel à Nairobi, Mme Andersen a déclaré : « L’amélioration de la qualité de l’air ne contribuera pas seulement à améliorer notre santé. Elle nous aidera à sauver la planète. Nous respirons tous le même air, et nous avons tous un rôle à jouer dans sa protection. Le monde se rassemble, mais nous devons traduire les engagements en politiques et en actions. Pour la santé humaine et planétaire des générations à venir, 2021 sera une année charnière. »

Actions contre la pollution atmosphérique

À l’approche de la Journée internationale de l’air pur pour un ciel bleu, le PNUE a rejoint ses partenaires pour annoncer l’élimination mondiale de l’utilisation de l’essence au plomb, une réalisation majeure qui permettra d’éviter plus de 1,2 million de décès prématurés et d’économiser 2,45 billions de dollars par an.

Au début du mois de septembre, le PNUE a publié la toute première évaluation de la législation sur la pollution atmosphérique, qui examine la législation nationale sur la qualité de l’air dans 194 États et dans l’Union européenne. Elle révèle des progrès similaires : deux pays sur trois dans le monde disposent de normes obligatoires pour la qualité de l’air extérieur. Mais elle montre aussi à quel point les normes varient et ne correspondent pas aux lignes directrices de l’OMS. Il se conclut par un appel à renforcer les mécanismes de surveillance afin d’appliquer efficacement les lois sur la qualité de l’air.

#ctaText??#  Cameroun : Comment l'Armée torture des civils (VIDEO)

Le 7 septembre, le deuxième rapport sur les politiques et programmes mondiaux de réduction de la pollution atmosphérique, intitulé « Actions on Air Quality » , montre que davantage de pays ont adopté des politiques multiples pour réduire la pollution atmosphérique. Pourtant, d’importantes lacunes en matière de mise en œuvre, de financement, de capacités, ainsi que de surveillance, font que les niveaux de pollution atmosphérique restent élevés. Le rapport est complété par six résumés de rapports régionaux d’Afrique, d’Asie et du Pacifique, d’Europe, d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Amérique du Nord et d’Asie occidentale.

En plus de ces rapports, le PNUE s’est associé à IQAir, une société suisse spécialisée dans les technologies de la qualité de l’air, pour lancer un calculateur de pollution atmosphérique mondiale. Cet outil, qui fait appel à l’intelligence artificielle, s’appuie sur la plus grande plateforme de données sur la qualité de l’air au monde, lancée l’année dernière, pour estimer l’exposition de la population dans n’importe quel pays, à chaque heure.

Le PNUE s’est également associé à Safaricom, une société de télécommunications kenyane, et à IQAir pour diffuser en temps réel les mesures de la pollution atmosphérique dans la ville sur un grand panneau d’affichage numérique. Ce projet pilote, le premier du genre sur le continent, fait intervenir de multiples parties prenantes, dont les autorités locales et les fournisseurs de publicité. Il vise à sensibiliser les 4,7 millions d’habitants de Nairobi à l’impact de la pollution atmosphérique, qui souffre régulièrement de niveaux mortels de particules fines (PM2,5).

La Journée internationale de l’air pur pour un ciel bleu, célébrée pour la première fois en 2020, appelle à une coopération internationale accrue aux niveaux mondial, régional et sous-régional. Elle offre une plateforme pour renforcer la solidarité mondiale ainsi que l’élan politique en faveur de l’action contre la pollution atmosphérique et le changement climatique, y compris des actions telles que la collecte accrue de données sur la qualité de l’air, la réalisation de recherches conjointes, le développement de nouvelles technologies et le partage des meilleures pratiques.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :