Cameroun : Des prisonniers politiques du MRC sans avocats, Maurice Kamto prend acte

Lassé des irrégularités juridiques qui encadrent leur procès, le collectif d’avocats chargés de défendre les prisonniers politiques du MRC interpellés en septembre 2020 s’est retiré de l’affaire ce 9 septembre 2021, Maurice Kamto prend acte d’une décision qui pourrait engendrer des troubles.

Lors d’un point de presse ce 9 septembre 2021, Maurice Kamto vient de prendre acte de la décision des avocats de ne plus s’occuper des prisonniers politiques en détention depuis près d’un mois dans les prisons camerounaises. Il affirme par ailleurs que nous entrons dans un moment difficile de notre histoire. Cameroonvoice vous propose l’intégralité de sa sortie. « En remerciant le collectif des avocats au nom de mon parti et en mon nom personnel, je prends acte de sa décision de se retirer de cette procédure. Car personne ne peut leur en vouloir de ne pas accepter de servir de caution à une parodie de justice. J’espère qu’avec cet acte, à défaut pour cette justice de se ressaisir, les Camerounais comprendront que nous entrons dans une période grave de turbulence.

Et que ce qu’il faut ce n’est pas de croiser les bras et de dire « cela n’arrive qu’aux autres ». C’est d’interpeller à tous les niveaux chacun cette justice-là qui doit rendre ses décisions au nom du peuple camerounais. Nous avons, dit-on, un parlement. C’est son devoir, parce qu’il est également un pouvoir de par la constitution de 1996, d’interpeller celui des trois pouvoirs qui essaie de phagocyter le pouvoir judiciaire qui est, en quelques sortes, le régulateur, le point d’équilibre entre tous les autres pouvoir dans notre système constitutionnel.C’est le rôle de tous les segments de la société. La société civile, le commandement traditionnel, les citoyens à tous les niveaux. Car encore une fois, ce qui est en train d’arriver aux militants du MRC peut arriver à n’importe quel citoyen camerounais à tout moment.» Rappellons qu’Olivier Bibou Nissack , Alain Fogue Tedom et plusieurs dizaines de militants de la formation politique sont privés de liberté depuis bientôt un an sans jugement pour le simple fait d’avoir exprimé leurs idées.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Sergueï Lavrov dénonce les fake news de l’Occident

Le chef de la diplomatie russe a évoqué de nombreux sujets liés au conflit en Ukraine et aux...

Prévention des catastrophes climatiques : l’exemple qui vient de l’Erythrée

Pour ce faire, l'Érythrée s'efforce de conserver l'eau en construisant des réservoirs d'eau, petits et grands. Plus de...

Inédit : l’explosant discours d’Abdoulaye Maiga, 1er Ministre du Mali à , qui a...

S'exprimant devant la tribune des Nations unies notamment à l’occasion du Débat général de la 77ème Session ordinaire...

Le message de Roger Mila après la défaite du Cameroun

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit pas juger Song et Eto'o après la défaite contre l'Ouzbékistan.

Réaction de Samuel Eto’o après la défaite face à l’Ouzbékistan

Ģ vous propose l'intégralité de la réaction de Samuel Eto'o après la défaite (2:0) du Cameroun contre l'Ouzbékistan le 23 septembre à...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :