Cameroun : Quatre condamnés à mort dans le NOSO

Cameroonvoice a appris que quatre séparatistes présumés des régions à majorité anglophone du Cameroun ont été condamnés à mort pour le meurtre de sept écoliers selon les déclarations du ministère de la Défense ce 10 septembre 2021.

C’est le tribunal militaire de Buéa qui a condamné mardi derniers les quatre personnes à une « exécution en public par peloton d’exécution » pour « actes de terrorisme, hostilité envers la patrie, insurrection et meurtre », selon le communiqué du ministère de la Défense. Ces derniers sont accusés pour le meurtre de sept enfants, âgés de neuf à douze ans en octobre dernier. Ils avaient ouvert le feu dans leur école à Kumba, dans la région du Sud-Ouest. Le ministère de la Défense a indiqué qu’ils ont dix jours pour faire appel de cette décision. Plusieurs condamnations à mort ont été prononcées contre des séparatistes ces dernières années, bien qu’aucune exécution n’ait eu lieu au Cameroun depuis plus de deux décennies.

Depuis l’enlisement du conflit en 2016 dans ces deux régions, en plus d’attaquer les troupes et la police, les séparatistes des deux régions anglophones attaquent des bâtiments considérés comme un symbole du « Cameroun francophone ». Il s’agit notamment des écoles, et des enseignants tués, bien que l’attaque de Kumba ait marqué la première mort d’élèves. L’attaque visait une école bilingue, la Mother Francisca International Bilingual Academy. En dehors des 7 enfants tués, plus de 10 autres ont été blessés par balle ou à la machette.

En février, l’armée a déclaré avoir tué le chef du groupe attaquant, un individu surnommé « Above the Law », et quatre autres séparatistes. En novembre 2019, l’UNICEF a révélé que 855 000 enfants ne sont pas scolarisés dans les régions à majorité anglophone. A la publication de ce rapport, 90 % des écoles primaires publiques et 77 % des écoles secondaires étaient fermées ou non opérationnelles. En raison de la crise anglophone, plus de 3 500 personnes ont été déjà tuées et plus de 700 000 ont fui leurs villages.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :