RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

Cameroovoice a appris que le président congolais vient d’exiger l’évaluation des projets menés en RDC à la faveur des contrats signés en 2008 avec la Chine sous le règne de son prédécesseur Joseph Kabila.

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le ministre des Infrastructures et des Travaux publics et le ministre des Mines doivent, chacun dans son secteur, présenter l’état d’avancement de l’exécution technique et financière des projets inclus dans le contrat dit sino-congolais, dans son secteur » a-t-il déclaré à la télévision publique.

À lui en croire, La République démocratique du Congo « présente un déficit important en termes d’infrastructures. Cette réalité constitue un obstacle à son développement. C’est dans cet esprit qu’en 2008, afin de capitaliser sur toutes les sources disponibles de financement des infrastructures, le pays a signé le contrat sino-congolais », a expliqué le communicant du gouvernement congolais.

Signé en 2008 sous le régime Kabila, ce contrat noué avec un consortium chinois se déclinait en troc-cobalt et en cuivre, pour un montant de 9 milliards de dollars, mais qui avait été renégocié à 6 milliards du fait des pressions du FMI. En 2021, près de 2,74 milliards de dollars ont été déboursés par la partie chinoise, principalement sous forme d’investissements. « L’exécution des principaux projets d’infrastructure dans le cadre de ce contrat avait été interrompue pour des raisons techniques liées notamment au manque d’énergie électrique pour la production minière » selon Patrick Muyaya.

« Ce problème étant résolu par le lancement imminent de la centrale électrique de Busanga, la mise en œuvre de ces projets devrait reprendre sans délai », a-t-il précisé. Le président congolais avait annoncé son intention de renégocier les contrats miniers pendant une visite dans la ville minière de Kowezi, une intention qui se concrétise de plus en plus si on en croit le compte-rendu du conseil des ministres tenu le vendredi 17 septembre. Il a donné le ton de cette réforme importante.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est un contrôle de éléments de la gendarmerie...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
Les déclarations du journaliste sont sans appel. Parlant des...
Assimi Goïta n’y va pas du dos de la...

Autres actualités

Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir...

Cameroun-Maurice Kamto sur les meurtres de Buéa « Il est temps d’exprimer enfin notre...

Le jeudi 14 octobre 2021 n’est pas loin d’une nouvelle journée noire pour le Cameroun selon le président Maurice Kamto. Une journée qu’on...

Le combat doit se mener en Afrique

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :...

Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie...

Cameroun : Enceinte de 8 mois, elle est détenue et torturée

Les bavures de Moja Moja John Ikome alias Moja Moja, officier du BIR et chef traditionnel, a récemment infligé...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :