Le Président américain Parle de l’affaire Shakiro aux Nations Unies

Intervenant à la tribune des Nations Unies le 21 septembre, le président américain Joe Biden a appelé à la protection des minorités de par le monde en faisant allusion au cas du transgenre Shakiro exilé aux USA.

Pour sa première allocution à l’ONU, Joe Biden a voulu laisser la meilleure impression à la 76e Assemblée générale de l’organisation .  Le président américain a été ferme dans son intervention ce 21 septembre. Parlant des traitements anormaux dont le racisme, le rejet, l’abandon et autres menaces, infligés aux minorités le locataire de la Maison blanche a engagé tous les pays du monde à défendre ces derniers « pour qu’ils puissent vivre sans peur » partout.

Il a pris peine de citer quelques pays où on note des actes de discrimination « l’Afghanistan, l’Ethiopie, la Tchétchénie et le Cameroun ». Le Cameroun n’est certainement pas cité aux hasards. L’affaire du transgenre camerounais a récemment défrayé la chronique au Cameroun. En raison de son orientation sexuelle, il avait subi des actes de violence et s’est vu arrêter pour homosexualité. C’est à la suite d’une longue procédure judiciaire qu’il a retrouvé la liberté. Mais après sa libération, Shakiro était toujours sujet à des actes de violence et diverses formes de harcèlement.

Sa sécurité étant menacée sur le sol camerounais, il a bénéficié de la protection des Etats-Unis. L’intervention du président américain a aussi été l’occasion d’inviter les pays du monde à ne pas ouvrir la voie à une nouvelle guerre froide. Pour illustrer ses propos, Joe Biden a organisé plusieurs rencontres cette semaine, en marge de l’assemblée générale des Nations unies. Il a promis de nouvelles annonces dans ce sens, alors que les Etats-Unis ont déjà consacré 15 milliards de dollars et expédié 160 millions de doses à travers le monde, pour lutter contre la pandémie à l’international.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est un contrôle de éléments de la gendarmerie...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
Le meurtre de la jeune Cora Louise Ndialle a...
Assimi Goïta n’y va pas du dos de la...

Autres actualités

Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir...

Cameroun-Maurice Kamto sur les meurtres de Buéa « Il est temps d’exprimer enfin notre...

Le jeudi 14 octobre 2021 n’est pas loin d’une nouvelle journée noire pour le Cameroun selon le président Maurice Kamto. Une journée qu’on...

Le combat doit se mener en Afrique

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :...

Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie...

Cameroun : Enceinte de 8 mois, elle est détenue et torturée

Les bavures de Moja Moja John Ikome alias Moja Moja, officier du BIR et chef traditionnel, a récemment infligé...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :