Humiliation du Dr Fridolin NKE, le MRC exige une enquête

Réagissant à la suite des actes de torture dont a été victime l’enseignant de philosophie, le mouvement pour la renaissance du Cameroun marque son indignation tout en exigeant une enquête contre les responsables de cette atteinte morale et physique.

Le MRC n’est pas resté muet face au traitement inacceptable qui a été infligé au Dr Fridolin NKE. C’est par un communiqué signé de Maître Désiré SIKATI, le Secrétaire National Délégué chargé des Droits de l’Homme et de la Gouvernance de la formation politique, que cette réaction a été donnée. Pour le parti, les faits sont si graves qu’il se demande si les dirigeants actuels du Cameroun n’ont pas décidé de sacrifier l’Etat de droit auxquels aspirent tous les Camerounais épris de libertés, « à l’autel de leur soif d’accaparement du pouvoir à tous les prix ».

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun « Condamne fermement ce comportement inique, où se mêlent violence barbare, mépris de la vie et de la dignité humaine…Adresse son message de réconfort et de soutien au Docteur NKE Fridolin. » non sans s’inquiéter du silence des entités qui militent pour la protection des droits de l’Homme. Des mesures concrètes méritent d’être prise selon le communiqué.

A ce titre le MRC « Interpelle le Ministre de la Défense et le Secrétaire d’Etat en charge de la Gendarmerie sur le respect du principe selon lequel nul n’a le droit de se faire justice ; car, quand bien même le Colonel BAMKOUI Joël Emile aurait des griefs contre le Docteur NKE Fridolin, il se devait de saisir les juridictions compétentes conformément à la loi. » en outre le parti « Demande au Ministre de la défense d’ordonner l’ouverture sans délai des enquêtes administrative et Pénale contre l’auteur allégué des violences exercées contre le Docteur NKE Fridolin, le Colonel BAMKOUI Joël Emile, conformément au Code de justice militaire et au Code Pénal Camerounais. ». Consterné du traitement inhumain qui a été réservé au Dr Fridolin NKE par cet haut gradé de l’armée camerounaise, le Syndicat national des enseignants du supérieur ( SYNES) a annoncé ce 8 octobre 2021 la tenue d’une grève générale des enseignants du supérieur au Cameroun ce 14 octobre.

#ctaText??#  Détentions arbitraires des militants du MRC, déni de droit… Maurice Kamto et le Collectif Sylvain Souop au créneau après l’avis  du Groupe de travail de l’ONU

Rappelons que le 20 Septembre 2021 une vidéo mettant en scène le Docteur NKE Fridolin, Enseignant d’Universités avait été réalisée en direct via Facebook, à partir du bureau du colonel BAMKOUI Joël Emile, Directeur de la Sécurité militaire, et sous la contrainte de ce dernier. L’universitaire confiait avoir été enlevé par des militaires et soumis à la torture par le du Colonel BAMKOUI Joël Emile, qui n’a pas démenti les faits jusqu’à ce jour.  Dans une récente Vidéo, l’enseignant apparaît avec une mauvaise mine, le visage et les lèvres tuméfiés.  

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Persécution/répression des Panafricanistes: Franklin Nyamsi  en passe d’être exécuté le 14 décembre en France pour...

Après Nathalie Yamb interdite de séjour en France et Maïkoul Zodi dont le visa a été annulé par la France, c’est au...

Sommet États-Unis-Afrique (13-15 décembre) : Washington choisit ses “bons” et “mauvais” dictateurs africains. Voici les 5...

Après avoir condamné la réélection au score stalinien en Guinée Equatoriale de Obiang Nguema, Washington a invité le dictateur à vie de...

La Russie fait don de 260 000 tonnes d’engrais à l’Afrique

"Cela servira à soulager les besoins humanitaires et à prévenir les pertes catastrophiques de...

Cameroun : Des survivants racontent le drame de Damas

Makolo Doss était sur le site mortel comme les autres personnes enterrées suite à l'éboulement. Il n'a eu...

Voici enfin la vérité sur la mise à l’écart d’André Onana

C'est peu avant le début de la deuxième rencontre des Lons Indomptables en coupe...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :