Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Au nom des privilèges pécuniers, un gendarme a lâché une balle mortelle pour une gamine de 5 ans ce 14 octobre 2021 dans la ville de Buéa avant d’être lynché par la foule en furie.

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie par une balle tirée par un gendarme lors d’un contrôle ce 14 octobre 2021, alors qu’elle ne se rendait qu’à l’école à côté de ses frères et sœurs.

Dans une tentative de dédouaner le soldat, le communicant du ministère de la Défense explique : « Dans une réaction inappropriée, inadaptée à la circonstance et manifestement disproportionnée par rapport au comportement irrévérencieux du conducteur, l’un des gendarmes à, au mépris du sacro-saint principe de précaution, pour procédé à des tirs de sommation dans le but d’immobiliser le véhicule…C’est alors que la nommée Cora Louise Ndialle, jeune élève âgée d’environ 5 ans sera mortellement atteinte par balle à la tête » , a confié le Capitaine de vaisseau Atonfack Guemo Cyrille Serge, Chef de division de la communication au ministère de la Défense.

 Consternée par cette mort atroce, les populations ont battu le gendarme à mort. Conscients du caractère corrompu des éléments des forces de défense et de sécurité, certaines sources croient que la jeune fille aurait eu la vie sauve si sa mère avait monnayé auprès des gendarmes. Le communicant du ministère de la Défense a indiqué qu’une enquête a immédiatement été ouverte par les autorités administratives locales et les Forces de défense et de sécurité et permettra de préciser les contours et les responsabilités de cet incident doublement mortel. 

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Voici l'intégralité de son analyse
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
C'est un communiqué publié le 13 novembre...

Autres actualités

Cameroun-Covid-19 : la stratégie de KmerTech et ses partenaires pour accentuer la lutte

100 acteurs en présentiel et plus de 3 000 participants en ligne, voilà le public que la conférence nationale T-I-E organisée entend...

« Notre lutte c’est la cause du Cameroun. Et c’est là… toute la différence...

La véritable motivation derrière les arrestations illégales et les longues détentions des militants du MRC sous de fallacieux prétextes que les auteurs...

FECAFOOT : l’humiliation de Samuel Eto’o

Voici l'intégralité de son analyse Ce que les sportifs camerounais doivent...

FECAFOOT : la candidature de Samuel Eto’o retenue

8 jours après le dépôt de sa candidature pour le poste de président de la Fédération camerounaise de...

Cameroun : l’administration musèle l’opposition positive selon Mamadou Mota

Il était présent aux côtés de Maurice Kamto lors de l’interdiction de la manifestation de 24 novembre prévue se tenir à l’Hôtel...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :