Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

Alors qu’une lettre d’excuse à Paul Biya attribuée au journaliste circule depuis quelques temps sur les réseaux sociaux, Sébastien Ebala vient démentir formellement qu’il n’en est pas l’initiateur du fond des geôles de la prison centrale de Yaoundé.

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir l’existence de cette lettre « Depuis une semaine aujourd’hui circule une prétendue lettre dans laquelle il est mentionné que moi EBALA Sébastien j’aurais écrit pour demander pardon à un président de parti politique », se demande Sébastien Ebala avant d’apporter formellement son démenti. « N’étant pas un sorcier ou un maître des rituels sataniques je vais affirmer avec force que je ne suis pas concerné par cette histoire à dormir debout. Beaucoup d’entre vous qui me connaissent savent que je ne peux jamais perdre de mon temps pour une telle chose.  A titre de rappel j’ai été torturé à mort par le criminel Joël Émile Bamkoui Chef de la division de la sécurité militaire ( SEMIL) où j’avais subi toute sortes d’humiliations, émasculé, afin de me faire mentir sur le nom du président élu Maurice Kamto. Et j’avais catégoriquement refusé. » explique l’activiste.

Je n’écrirais jamais un jour même dans mes rêves les plus fous pour demander pardon à un président de parti politique

Sébastien Ebala

Et de poursuivre « Je souhaite que chacun de vous compreniez pourquoi la lettre a été écrite à la date du 7 octobre 2021.  Il s’agit des gens qui sont à la solde du système répressif je mets en garde cette ONG qui a utilisé mon image lors de mes audiences de faire très attention. Dans les prochains jours vous sauriez pourquoi les gens ont voulu créer cette histoire tout simplement pour vouloir me mettre en difficulté devant les combattants qui se battent pour voir notre pays changer.

Je vais insister dessus. Mon honneur ne se négocie pas. Ma dignité humaine n’a pas de prix. Je suis un homme de convictions. J’assume mes actes et je ne trahirai jamais mes idées. Ceux qui ont écrit ce torchon pour faire croire aux Camerounais que je serai l’auteur savez que j’ai assumé devant les juges qui sont les bras armés de la dictature que c’est Maurice Kamto qui est le président élu ? Ils m’ont condamné à deux ans de prison ferme.

#ctaText??#  Emmanuel Macron insulte tout un continent, l’Afrique. Mais de quel droit ?

Je suis fière de ma personnalité que j’ai bâtie dans la souffrance et la torture, les humiliations, la discrimination et pour rien au monde je ne peux marchander cela pour une petite négociation pour demander une liberté

Sébastien Ebala

Je suis en train de purger ma peine tranquillement. Je n’écrirais jamais un jour même dans mes rêves les plus fous pour demander pardon à un président de parti politique.

Chers combattants arrêtons avec la méchanceté dans ce pays. Laissons la haine qui embrigade le cœur de beaucoup d’entre vous. Je suis un homme qui est débout qui respecte ses idées. Je suis issu d’une école où on ne doit pas avoir la posture d’un caméléon. Rien ne me fera peur pour faire passer mes idées ou assumer mon combat.

Je suis fière de ma personnalité que j’ai bâtie dans la souffrance et la torture, les humiliations, la discrimination et pour rien au monde je ne peux marchander cela pour une petite négociation pour demander une liberté .  Je suis un enfant de dieu. C’est lui ma force, ma protection non les hommes. Retenez cela une fois pour toute. Que le dieu de nos ancêtres nous protège contre la méchanceté des hommes aigris.

Sébastien EBALA, vendredi 15 octobre 2021, Kondengui .

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

De moins en moins de personnes en Ukraine font...
Nouvelle stratégie Dans leur nouvelle...
Burundi. D'après les bruits qui courent dans la région, suite à...

Autres actualités

La nouvelle approche américaine en Afrique

Nouvelle stratégie Dans leur nouvelle stratégie à l’égard de l’Afrique subsaharienne, dévoilée ce 8 août par la Maison...

L’OTAN veut donc vaincre la Russie mais ne veut pas d’une guerre totale

Le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a révélé cette semaine la criminalité cynique de l’axe militaire dirigé par...

Zelensky pourrait mourir aux mains des Ukrainiens eux-mêmes

De moins en moins de personnes en Ukraine font confiance à l’actuel président du pays, Volodymyr Zelensky. Son autorité s’effondre tant au...

La lâcheté contre la bravoure

Une nouvelle journée noire pour Donetsk… Revenant de mon service, un nouveau massacre perpétré au cœur de Donetsk par...

La Chine resserre le nœud coulant autour du cou de Taiwan

Ces deux derniers jours, il ne semblait y avoir aucune autre nouvelle dans le monde que la visite à Taïwan de la...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :