Cameroun : Vent de panique à Buéa, Biya craint le pire

Alors qu’elle s’est très souvent montrée apaisée depuis le déclenchement de la crise anglophone, la population de Sud-ouest est sortie en masse pour dénoncer les agissements condamnables du régime en place après la mort de la jeune écolière de Molyko.

Le meurtre de la jeune Cora Louise Ndialle a entraîné une levée de boucliers dans la ville de Buéa. Femmes, hommes, jeunes et enfants sont sortis en grand nombre dans les rues de la cité capitale du Sud-Ouest.  Ils scandaient des messages d’indignation, appelant notamment à cesser avec les nombreuses qui s’accumulent sous silence dans les régions anglophones. Bien d’autres appellent le régime Biya à prendre ses distances avec cette région.

 Une situation inédite et inquiétante pour le régime Biya. La région du Sud-Ouest s’est toujours montrée réservée et moins vindicative que la région du Nord-ouest depuis le déclenchement de cette crise en 2016. Si elles sont pacifiques pour le moment, une escalade de ce mouvement d’humeur peut sérieusement mettre le régime Biya en difficultés.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Covid-19 : la stratégie de KmerTech et ses partenaires pour accentuer la lutte

100 acteurs en présentiel et plus de 3 000 participants en ligne, voilà le public que la conférence nationale T-I-E organisée entend...

« Notre lutte c’est la cause du Cameroun. Et c’est là… toute la différence...

La véritable motivation derrière les arrestations illégales et les longues détentions des militants du MRC sous de fallacieux prétextes que les auteurs...

FECAFOOT : l’humiliation de Samuel Eto’o

Voici l'intégralité de son analyse Ce que les sportifs camerounais doivent...

FECAFOOT : la candidature de Samuel Eto’o retenue

8 jours après le dépôt de sa candidature pour le poste de président de la Fédération camerounaise de...

Cameroun : l’administration musèle l’opposition positive selon Mamadou Mota

Il était présent aux côtés de Maurice Kamto lors de l’interdiction de la manifestation de 24 novembre prévue se tenir à l’Hôtel...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :