Fernande Irène Ekouta lauréate de la résidence littéraire Lakalita 2022

L'écrivaine et journaliste camerounaise est la 1ère Lauréate de la résidence Littéraire "Lakalita 2022" pour son projet d'écriture intitulé "Tant d'adieux" selon l'annonce des responsables du programme ce 1er novembre 2021.

Le projet d’écriture intitulé “Tant d’adieux” de la Camerounaise Fernande Irène Ekouta a été très apprécié par le jury de l’édition 2021 de la résidence de l’Espace Lakalita. L’initiative lui a valu d’être déclarée ce 1er novembre «Écrivaine en résidence pour l’année 2022». Une victoire qui lui donne droit à de nombreux privilèges. La résidence offre à l’auteure le transport, la prise en charge d’un séjour d’une durée d’un mois, une bourse d’écriture de 500 000 FCFA et la publication de son manuscrit aux éditions Lakalita. Nouveau sacre pour la jeune journaliste qui a remporté, en septembre 2021, le premier prix presse écrite au Grand Prix Francophilie des Médias.

Deux autres projets d’écriture, notamment celui de Carmen Toudonou et de Safiatou Ba. Elles seront également admise à cette résidence d’écriture et verront leur manuscrit publié aux éditions Lakalita. La résidence Lakalita se tiendra du 1er au 31 mars 2022 au Burkina Faso. Plusieurs dizaines d’aspirants espéraient y prendre part, c’est au jury constitué de Denise Epoté, Monique Ilboudo, Fatouma Kane, Lazare Ki-Zerbo, Ndongo Mbaye, Nathasha Pemba que revenait la lourde mission d’en sélectionner les plus lumineux. Rappelons que le programme «Écrivaine» de l’espace Lakalita en résidence fait la promotion de la littérature africaine dans son acception féminine et donne l’occasion aux lauréates de se consacrer à un projet d’écriture et d’échanger avec la population de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso à travers ses diverses structures : Associations culturelles, Université, Lycées et collèges.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Bamako, Tombouctou, Kadiolo, Bougouni, Gao… : L’historique démonstration de force du peuple malien contre...

Appelé à prendre leur destin en mains après le lâchage de la CEDEAO qui a opté –à l’instigation présumée de la France-...

Rebecca Enonchong et la taxe sur les transferts d’argent, ou le mobile banking expliqué...

Comme la majorité de ses compatriotes, la fondatrice d’AppsTech est particulièrement remontée contre la décision du gouvernement –cautionnée par l’Assemblée Nationale- d’imposer...
video

“Ils ont tué Kadhafi, détruit la Lybie, et veulent détruire le Mali” : Kemi...

L’onde de choc créée au sein de l’opinion africaine par les sanctions de la CEDEAO contre le Mali...

CAN 2021 : des attaques meurtrières signalées dans les régions anglophones

Alors qu'ils avaient prévenu le gouvernement sur l'éventualité des attaques armées durant la CAN, les séparatistes viennent de mettre leur menaces à...

Sanction contre le Mali : désillusion de la France à l’ONU

Alors que la France avait introduit une résolution pour avaliser les sanctions décidées par la CEDEAO contre le Mali, le projet a...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :