Cameroun-recettes pétrolières : les mauvais chiffres de 2021

Alors que le Cameroun avait en projection d’encaisser 268 milliards des F CFA de recette pétrolières sur les six premiers mois de l’année en cours, il est loisible de constater que le Trésor public n’a finalement perçu que 202,2 milliards de F CFA.

A en croire les récents chiffres du ministère des Finances le Cameroun n’a atteint que 75,4% de l’objectif qu’il s’était fixé en matière de recettes pétrolières pour l’année 2021. Le pays a mobilisé 202,2 milliards de F CFA de recettes pétrolières sur les six premiers mois de l’exercice 2021. « Elles comprennent 181,3 milliards de redevance pétrolière SNH et 20,9 milliards d’impôt sur les sociétés pétrolières. Par rapport à la prévision semestrielle de 268 milliards, leur taux de réalisation est de 75,4% », renseigne une récente note de Louis Paul Motaze relative à l’exécution budgétaire à fin juin.

Toutefois, comparée à la même période de 2020, ces recettes sont en hausse de 5,2 milliards de F CFA, soit 2,6%. Cette avancée est induite par « la remontée de la demande mondiale des produits exportés par le Cameroun, suite à la réouverture des frontières des pays partenaires […] la hausse des cours mondiaux du pétrole qui a entraîné un accroissement significatif des recettes budgétaires » précise le MINFI. 

A l’image des recettes pétrolières effectivement collectées sur les six premiers mois de l’année 2021, l’Etat camerounais a aussi manqué ses objectifs sur les ressources globales du budget de l’Etat. « Au terme du premier semestre 2021, les ressources mobilisées se chiffrent à 2 087,1 milliards. Elles décroissent de 247,1 milliards (-10,6%) par rapport au premier semestre 2020. Par rapport à l’objectif du semestre fixé à 2 468,8 milliards, elles sont en retrait de 381,7 milliards, soit un taux de réalisation de 84,5% », révèle la note publiée sur le site du ministère.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Burundi. D'après les bruits qui courent dans la région, suite à...
« Nous nous vengerons des martyrs du CGRI et du...

Autres actualités

Polémique autour de la Chinafrique : Accusée de toutes parts la Chine contre-attaque (The...

 Le commerce est-il toujours dynamique, en forte baisse ou totalement insignifiant ? A l'heure où l'inflation mondiale atteint de nouveaux sommets et...

Mouvement d’humeur : Au Cameroun, les enseignants de nouveau en grève pour une...

En cause, les promesses non-tenues du gouvernement (non paiement de leurs salaires malgré de nombreuses années de retard) et l'inertie du même...

Pourquoi la jeunesse africaine détient la clé de son potentiel de développement

Pour les spécialistes du développement humain, la croissance démographique n'est pas un sujet de plaisanterie. D'ici novembre 2022,...

La déclaration de guerre

Il semble évident que le sabotage de North Stream 1 et 2, ne peut être qu’occidental. Polonais, britannique ou...

Burkina Faso : Comment le nouveau coup de force a été acté

Son départ était réclamé à Ouagadougou par des centaines de manifestants favorables au capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, qui avait annoncé sa destitution,...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :