Côte d’Ivoire : Ouattara s’en prend aux instigateurs des troubles électoraux de 2020

Cameroonvoice a appris que la Côte d'Ivoire va engager des poursuites contre tous ceux qui ont contribué aux troubles civils meurtriers de la période de l'élection présidentielle de 2020.

“Ils seront tous soumis à la rigueur du droit pénal, l’objectif étant de lutter contre l’impunité des auteurs d’infractions graves”, a déclaré le procureur général Richard Adou lundi aux journalistes dans la capitale économique, Abidjan. Ses commentaires font suite à une enquête spéciale de six mois sur les violences qui ont fait au moins 85 morts et près de 500 blessés entre août et novembre de l’année dernière.

Le principal leader de l’opposition et ancien chef d’État, Henri Konan Bedie, 87 ans, qui a boycotté le vote du 31 octobre et appelé à la désobéissance civile contre le projet du président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat, pourrait faire partie des personnes poursuivies. Bedié n’est pas protégé par la Loi de 2005 qui accorde aux anciens présidents un certain degré d’immunité, car elle contient une disposition permettant de les juger pour des délits commis en période électorale comme l’a rappelé Richard Adou.

Environ 233 personnes impliquées à ces troubles électoraux ont déjà été arrêtées. Si la plupart ont été remises en liberté, 40 autres sont recherchées pour leur implication. La répression menace de faire dérailler un dialogue politique entre le gouvernement et l’opposition qui a repris ce mois-ci après une période de calme relatif dans le premier producteur mondial de cacao.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Bamako, Tombouctou, Kadiolo, Bougouni, Gao… : L’historique démonstration de force du peuple malien contre...

Appelé à prendre leur destin en mains après le lâchage de la CEDEAO qui a opté –à l’instigation présumée de la France-...

Rebecca Enonchong et la taxe sur les transferts d’argent, ou le mobile banking expliqué...

Comme la majorité de ses compatriotes, la fondatrice d’AppsTech est particulièrement remontée contre la décision du gouvernement –cautionnée par l’Assemblée Nationale- d’imposer...
video

“Ils ont tué Kadhafi, détruit la Lybie, et veulent détruire le Mali” : Kemi...

L’onde de choc créée au sein de l’opinion africaine par les sanctions de la CEDEAO contre le Mali...

CAN 2021 : des attaques meurtrières signalées dans les régions anglophones

Alors qu'ils avaient prévenu le gouvernement sur l'éventualité des attaques armées durant la CAN, les séparatistes viennent de mettre leur menaces à...

Sanction contre le Mali : désillusion de la France à l’ONU

Alors que la France avait introduit une résolution pour avaliser les sanctions décidées par la CEDEAO contre le Mali, le projet a...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :