Cameroun : 16 mois de prison pour 4 militants de Stand Up For Cameroon

En détention depuis septembre 2020, quatre militants du mouvement Stand Up For Cameroun viennent d'être condamnés à un an et quatre mois de prison par le tribunal militaire de Douala.

C’est à la sortie d’une réunion dans la capitale économique qu’ils avaient été arrêtés en septembre 2020. Il s’agit notamment de Tehle Membou, de Mira Angoung, de Moussa Bello et d’Etienne Ntsama. Le verdict de leur procès est tombé ce vendredi 31 décembre 2021. Ils écopent tous les quatre 16 mois de prison et le paiement d’une amende 376.000 FCFA. Dans le répertoire des accusations retenues contre eux, il y a l’insurrection et l’attroupement.

S’ils bénéficient de la liberté conditionnelles, ils sont tenus de s’acquitter de l’amende de 376.000 FCFA imposée par l’autorité judiciaire. Une situation qui n’a rien pour arranger les membres du mouvement Stand up for Cameroon. Edith Kah Walla et plusieurs observateurs dénoncent un procès politique sans objet, en exigeant l’abandon de toutes les charges retenues contre eux. C’est un fait marquant qui en rappelle un autre.

On se souvient que la Justice camerounaise a récemment condamné des opposants politiques affiliés au Mouvement pour la Renaissance du Cameroun à des peines allant jusqu’à 7 ans. Des faits qui viennent davantage renforcer l’idée selon laquelle le régime la Justice est aux ordres du régime Biya et prête à se prononcer aussi bassement que de façon illicite pour les bonnes grâces du parti au pouvoir.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Bamako, Tombouctou, Kadiolo, Bougouni, Gao… : L’historique démonstration de force du peuple malien contre...

Appelé à prendre leur destin en mains après le lâchage de la CEDEAO qui a opté –à l’instigation présumée de la France-...

Rebecca Enonchong et la taxe sur les transferts d’argent, ou le mobile banking expliqué...

Comme la majorité de ses compatriotes, la fondatrice d’AppsTech est particulièrement remontée contre la décision du gouvernement –cautionnée par l’Assemblée Nationale- d’imposer...
video

“Ils ont tué Kadhafi, détruit la Lybie, et veulent détruire le Mali” : Kemi...

L’onde de choc créée au sein de l’opinion africaine par les sanctions de la CEDEAO contre le Mali...

CAN 2021 : des attaques meurtrières signalées dans les régions anglophones

Alors qu'ils avaient prévenu le gouvernement sur l'éventualité des attaques armées durant la CAN, les séparatistes viennent de mettre leur menaces à...

Sanction contre le Mali : désillusion de la France à l’ONU

Alors que la France avait introduit une résolution pour avaliser les sanctions décidées par la CEDEAO contre le Mali, le projet a...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :