Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa allège les restrictions sanitaires

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé l'assouplissement des mesures sanitaires liées au Covid-19 alors que son pays demeure toujours l'un plus affectés du continent.

Le président a également déclaré que l’état de catastrophe nationale prendrait bientôt fin. L’état de catastrophe régit actuellement les règles COVID-19 du pays et est en place depuis le début de la pandémie en mars 2020. Sa prolongation la semaine dernière jusqu’au 15 avril a suscité les critiques des entreprises durement touchées par ses mesures.

“Ce changement (…) sera très bénéfique pour les industries du sport, de la culture, du divertissement et de l’événementiel en particulier”, a-t-il déclaré, en faisant référence à un assouplissement des restrictions sur le nombre de personnes autorisées lors des rassemblements ou de la fréquentation des lieux.

Le président, qui s’est exprimé lors d’une allocution télévisée, a indiqué que d’autres changements incluaient la suppression de l’obligation de porter un masque à l’extérieur, bien que celui-ci reste obligatoire à l’intérieur des bâtiments publics et dans les transports publics.

La nation la plus industrialisée d’Afrique est la plus touchée du continent en termes d’infections et de décès confirmés, qui s’élevaient respectivement à plus de 3,7 millions et 99 893 à la date de mardi, selon les autorités.

Le pays est en confinement de “niveau 1 ajusté”, soit le niveau le plus bas d’un système de restrictions à cinq niveaux, depuis octobre de l’année dernière, mais les infections et les décès ont diminué.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

La Chine resserre le nœud coulant autour du cou de Taiwan

Ces deux derniers jours, il ne semblait y avoir aucune autre nouvelle dans le monde que la visite à Taïwan de la...

« Je veux m’assurer que la vie de Glencore soit un enfer »Akere Muna

L’avocat international entend en tout cas se battre pour qu’elle, l'affaire Glencore, continue de faire les gros...

Nancy a bravé le dragon chinois mais a-t-elle gagné

N’est-ce pas ? Pas vrai ?! Et bien…… Oui,...

Washington se cache derrière une vieille dame pour provoquer la Chine

Les États-Unis viennent de nous montrer qu’ils peuvent descendre encore plus bas que leurs créatures ukro-nazies du bataillon Azov, passés maitres dans...

La bombe suprême tranchera la guerre

Washington est « profondément préoccupé » par le fait que Moscou utilise maintenant l’usine comme base militaire et tire sur les forces ukrainiennes autour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :