Pourquoi l’Afrique représente l’opportunité la plus lucrative pour la fintech, le DeFi et le Web3

Barbara Iyayi, d'Unicorn Growth Capital, cherche à soutenir les start-ups fintech qui peuvent construire l'infrastructure Web3 de l'Afrique.

Barbara Iyayi a fondé Unicorn Growth Capital en 2020, un fonds de capital-risque dirigé par des femmes qui investit dans l’avenir de la fintech et jette un pont entre la finance traditionnelle (TradFi) et la finance décentralisée (DeFi). Le fonds basé à New York se concentre sur les entreprises Web 2.5 et 3.0 en phase de démarrage qui fournissent une infrastructure fintech en Afrique et dans d’autres marchés émergents où l’adoption de la crypto-monnaie est élevée. Jusqu’à présent, il a codirigé des investissements dans Credrails, ThankUCash et Churpy. Barbara est également membre du conseil d’administration de la Web Foundation.

Pourquoi vous concentrez-vous sur les entreprises en phase de démarrage opérant en Afrique ?


L’Afrique présente l’opportunité la plus lucrative pour les fintech, DeFi et Web3 car elle est principalement mobile, avec une population non bancarisée élevée [66%], un grand déficit de crédit, des devises volatiles et illiquides, et des rails de paiement transfrontaliers inefficaces et coûteux. Par conséquent, l’Afrique a adopté la nature décentralisée de la crypto, et plusieurs pays d’Afrique ont connu la plus forte adoption de la crypto dans le monde.

Quelle est votre thèse sur le rôle de la finance décentralisée dans le contexte africain ?


L’avenir de la fintech est Web3, les plateformes DeFi sont donc un élément clé de notre thèse d’investissement. DeFi crée fondamentalement des opportunités que la finance traditionnelle ne peut offrir. DeFi est sans friction, inclusif – utilisé par toute personne ayant un portefeuille – et offre des transactions en temps réel. Il permet également la propriété, la monétisation des actifs, les transactions sans frontières et les flux de capitaux mondiaux. Ces opportunités sont révolutionnaires car nous pouvons libérer le véritable potentiel économique du continent et son intégration dans l’économie mondiale, lorsque les entreprises et les consommateurs peuvent tokeniser des actifs, échanger et monétiser facilement leurs actifs, obtenir plus de capital et un meilleur financement, et effectuer des transactions rentables et efficaces à travers les frontières.

#ctaText??#  La loi qui pose l'Afrique en colonie d'exploitation des Etats-Unis

Quels sont les principaux défis auxquels l’écosystème technologique africain est actuellement confronté ?


Le capital a été un défi majeur au cours des cinq dernières années, et bien qu’il y ait eu une augmentation significative du financement par capital-risque de l’écosystème technologique africain récemment, plus de 5 milliards de dollars restent relativement faibles par rapport à d’autres marchés émergents, tels que l’Amérique latine. Il peut être tentant pour les fondateurs et les investisseurs de se reposer sur leurs lauriers en supposant que le capital résout tout et qu’il circule librement. L’écosystème est encore dépendant des capitaux internationaux, ce qui signifie qu’il n’est pas autosuffisant et qu’il ne dispose pas de réseaux d’investisseurs providentiels locaux solides ni d’institutions ayant des allocations importantes pour le capital-risque.

En outre, les fondateurs sont confrontés à des défis découlant des vides institutionnels en Afrique, tels que le manque de talents technologiques locaux expérimentés et des réglementations punitives ou peu claires, ce qui complique le fonctionnement efficace des entreprises. Nous constatons des progrès sur ces deux fronts. Le développement des talents technologiques locaux est plus important pour moi car c’est aussi ce qui rend l’écosystème autosuffisant et maintient les pôles technologiques locaux à la pointe de l’innovation.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Washington confirme avoir mené des cyberopérations offensives contre la Russie

Les renseignements américains menaient des cyberopérations offensives contre la Russie afin de soutenir l’Ukraine dans son conflit contre...

Jacques Baud : « Les Russes sont plus pragmatiques que les Occidentaux »

Que se passe-t-il sur le front de l’est ? « Les pertes ukrainiennes sont massives, les forces armées perdent...

Important financement au Fonds pour l’environnement mondial

C’est un appui nettement à la hausse pour le Fonds pour l’environnement mondial ; 5, 33 milliards de...

Liste complète des nominés pour les CAF Awards 2022

La CAF a publié la première liste des nominés pour les CAF Awards 2022 qui se tiendront le 21 juillet 2022 à...

Les 8 premières villes d’affaires en Afrique, selon le dernier classement de l’indice

Statista a récemment publié son rapport sur l'indice mondial des villes d'affaires, qui détaille certaines des meilleures villes...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :