Meurtre par vaccination : Plainte contre Bill Gates

Une plainte contre Bill Gates et l’indien Adar Poonawalla, directeur général du plus grand fabricant de vaccins, a été déposée devant la Cour suprême indienne pour « meurtre par vaccination ». Cette émission met en lumière l’identité des courageux plaignants et les motifs de leur plainte.

La plainte

Afin de lutter contre le manque de transparence et de responsabilité de la justice indienne, des avocats indiens courageux ont fondé « l’Association du barreau indien » (IBA), l’entité qui conduit au succès d’une plainte contre Bill Gates.

Le 25 novembre 2021, l’Association des avocats a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la Cour suprême indienne pour « meurtre par vaccination » contre Bill Gates et Adar Poonawalla, son partenaire indien dans la production de vaccins, ainsi que contre des fonctionnaires du gouvernement.

Adar Poonawalla est directeur général du « Serum Institute of India », un groupe pharmaceutique qui produit la plupart des doses de vaccins dans le monde.

Illégal

Les requérants réclament notamment un dédommagement de 134 millions de dollars pour un jeune homme de 23 ans décédé de la vaccination Covid. Celui-ci avait fait confiance aux fausses déclarations du groupe pharmaceutique selon lesquelles le vaccin était sûr.

Les avocats indiquent que (littéralement) « … avant l’administration d’un vaccin ou d’un traitement, une personne doit être informée des effets secondaires du médicament et également des remèdes alternatifs disponibles. »

Si ces faits sont passés sous silence lors de la vaccination ou si, en plus, on ment sur l’innocuité du vaccin, le consentement à la vaccination a été obtenu de manière trompeuse. Les accusés Bill Gates et Adar Poonawalla pourraient être tenus pour responsables de cette tromperie, car ils ont autorisé la commercialisation illégale de leur produit.

En Inde, la pratique de la vaccination sous la tromperie ou la contrainte est un délit civil et pénal. Si la plainte était acceptée, les plaignants créeraient ainsi un précédent susceptible d‘entraîner une vague de poursuites.

source : Kla.TV

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le signe d'admiration est un très ancien signe religieux (comme tous...
La province congolaise du Nord-Kivu, à l'est sombre...

Autres actualités

Aide US à l’Ukraine : Le Pentagone a ouvert plus de 50 enquêtes criminelles...

© AP Photo / Charles Dharapak "Nous n’avons étayé aucune de ces allégations, même si...

Levée avec effets immédiats des sanctions contre le Niger : L’humiliant et tardif...

© Photo Twitter / @ecowas_cedeao Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique...

Il y croit toujours : « Nous vaincrons »,  affirme Volodymyr Zelensky au 2e anniversaire...

Deux ans jour pour jour après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky a remercié les soldats ukrainiens pour leur mobilisation et...

Chantage en Russie : Le Kremlin en passe d’enterrer clandestinement Alexeï Navalny

«Ils veulent que tout soit fait secrètement et me dire “ci-gît ton fils”. Désespérée, la mère de Navalny accuse la...

Réponse du berger à la bergère : A son tour le Porte-parole de Poutine...

Pour beaucoup, c'est une grosse humiliation que le porte-parole de Poutine, Dimitri Peskov, a infligé au président américain qui avait auparavant...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :