Cameroun : La forêt menacée à Garoua-Mboulaï

Devenu monnaie courante dans les marchés de Garoua-Mboulaï, le commerce du bois de chauffe et partant la coupure abusive des arbres, entraîne une dégradation accélérée de l'environnement et donc les variations du climat.

L’ampleur du phénomène est de plus en plus inquiétante à Garoua-Mboulaï, une commune de la région de l’Est du Cameroun. Fréquemment et en nombre impressionnant, plusieurs variétés de bois sont en vente dans les marchés et témoignent à suffisance des ravages sur la forêt de cette localité. Ces actions sont principalement le fait des réfugiés installés à Garoua-Mboulaï. Les initiatives de la municipalité pour changer la situation sont restées vaines jusqu’ici.

ils abattent des arbres qu’ils vont sécher avant de commercialiser.

Adamou Abdon, le maire de la commune de Garoua Boulaï

« Nous avons sensibilisé ces réfugiés, afin qu’ils ne puissent chercher que le bois mort dans la savane au lieu d’aller abattre des arbres qu’ils vont sécher avant de commercialiser bois. [mais les coupes continuent,NDLR] C’est une situation qui risque être dramatique pour la biosphère de notre commune dans les années à venir », prévient Adamou Abdon, le maire de la commune de Garoua-Mboulaï.

C’est pour trouver une solution pérenne à cette autre menace sérieuse pour l’environnement que le Centre de recherche forestière international et le Centre international pour la Recherche en Agro-foresterie ont organisé un atelier sous le thème « Pour une gestion des paysage et des sites de réfugiés ». L’objectif premier de ces travaux était de scruter les causes profondes de ce phénomène qui menace de plus en plus l’environnement dans la région du soleil levant.

les différents comités qui sont mis sur pied et qui jusqu’ici ont toujours travaillé avec beaucoup de laxisme.

Lionel Motassi Nyana, l’adjoint au sous-préfet de Garoua-Mboulaï

L’autorité administrative relève la faiblesse des institutions mises en place pour prévenir les atteintes aux forêts. « Notre présence aujourd’hui vise tout simplement à remobiliser les différents leaders, les chefs traditionnels, les différents comités qui sont mis sur pied et qui jusqu’ici ont toujours travaillé avec beaucoup de laxisme», regrette Lionel Motassi Nyana, l’adjoint au sous-préfet de Garoua-Mboulaï.

#ctaText??#  Macron parlera-t-il des massacres de son pays ?

Stopper la coupe abusive des arbres, qui représente un menace pour le climat est un défi énorme pour une localité qui enregistre un flux important de réfugiés centrafricains; donc de nouvelles personnes en permanence avec de besoins toujours plus importants.

La solution à ce problème a un double volet selon Awono Abdon, le coordonateur du projet GMI «L’afflux des populations dans les camps de réfugiés doit être gérée de manière à ce qu’on évolue dans la planification des interventions, qu’on arrive à avoir la mise en oeuvre des mesures liées au reboisement qui participera à reconstituer les écosystèmes pour qu’ils soient au service de ces communautés locales et des réfugiés qui y habitent. » a-t-il proposé à l’issue des travaux.

Dans cette lutte contre la désertification le gouvernement est également appelé à jouer sa partition en créant les conditions favorables aux réfugiés, afin que la coupe du bois ne soit plus considérée comme l’unique source de revenus sures par les populations. Il est de bon ton qu’aujourd’hui on puisse apprendre à la population de cette localité ce qu’elle peut faire pour survivre au quotidien, sans entraver le bien-être de la nature.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Blinken en Afrique ou l’histoire d’un autre échec occidental

Il faut bien le souligner : l’élite anglo-saxonne est beaucoup plus perfide que celle de l’Hexagone. Sachant analyser les échecs de ses...

Comment la Russie veut achever l’Ukraine ?

Comment l’armée russe a adapté son opération face à la résistance ukrainienne et l’aide occidentale ? Art opératif et mobilisation permanente contre...

Selon Marthe Cécile Micca, One All Sport n’est pas un équipementier mais un...

Les équipementiers sont connus dans le monde, et même quand on fait dans le Sport automobile, One All...

Bouba Kaele, Spécialiste en Marketing estime que la Fecafoot nous entraine dans une nébuleuse

L’expert en Marketing et communication réagit en ces termes à l’annonce du nouvel équipementier de la Fédération Camerounaise...

Les USA fuient le Mali ?

Une partie du personnel de l’ambassade des États-Unis au Mali est rentrée à cause des attaques terroristes près...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :