Afrique du sud : “Nous ne pleurons pas la mort de la Reine Elisabeth”

"Nous ne pleurons pas la mort d'Elizabeth, car pour nous, sa mort rappelle une période très tragique de l'histoire de ce pays et de l'Afrique", ont déclaré jeudi soir dans un communiqué les Combattants pour la liberté économique (EFF), troisième parti au Parlement sud-africain.

Alors que les messages de condoléance continuent d’affluer à travers le monde après le décès de la reine britannique Elizabeth II, un parti d’opposition sud-africain a refusé de pleurer sa mort en raison du passé colonial de la Grande-Bretagne avec l’Afrique.

“Nous ne pleurons pas la mort d’Elizabeth, car pour nous sa mort rappelle une période très tragique de l’histoire de ce pays et de l’Afrique”, a déclaré jeudi soir dans un communiqué les Combattants pour la liberté économique (EFF), le troisième plus grand parti au Parlement.

L’EFF, dirigé par Julius Malema, a déclaré que la Grande-Bretagne, sous la direction de la famille royale, a apporté la douleur, la mort, la souffrance et la dépossession aux peuples africains par la guerre pendant le colonialisme.

“C’est également la famille royale britannique qui a sanctionné les actions de Cecil John Rodes, qui a pillé ce pays, le Zimbabwe et la Zambie (toutes d’anciennes colonies britanniques)”, a déclaré l’EFF. Rodes est un ancien premier ministre de la colonie du Cap, la colonie britannique du XIXe siècle située dans l’actuelle Afrique du Sud.

L’EFF a également affirmé que, depuis que la Grande-Bretagne a colonisé l’Afrique, ses habitants n’ont jamais connu la paix et n’ont jamais profité des fruits des richesses de leur terre.

Le parti a accusé la famille royale d’avoir pillé l’Inde par le biais de la Compagnie des Indes orientales, qui, selon lui, a pris le contrôle et opprimé les habitants des îles des Caraïbes.

“Leur soif de richesse a conduit à la famine qui a fait mourir des millions de personnes au Bengale, et leur racisme a conduit au génocide des aborigènes en Australie.”

L’EFF a déclaré que du vivant de la reine Elizabeth, elle n’a jamais reconnu les crimes que la Grande-Bretagne, et sa famille en particulier, ont perpétrés à travers le monde.

La reine Elizabeth II est décédée jeudi à Balmoral à l’âge de 96 ans. Elle était le monarque le plus ancien de Grande-Bretagne, après avoir régné pendant 70 ans.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Sergueï Lavrov dénonce les fake news de l’Occident

Le chef de la diplomatie russe a évoqué de nombreux sujets liés au conflit en Ukraine et aux...

Prévention des catastrophes climatiques : l’exemple qui vient de l’Erythrée

Pour ce faire, l'Érythrée s'efforce de conserver l'eau en construisant des réservoirs d'eau, petits et grands. Plus de...

Inédit : l’explosant discours d’Abdoulaye Maiga, 1er Ministre du Mali à , qui a...

S'exprimant devant la tribune des Nations unies notamment à l’occasion du Débat général de la 77ème Session ordinaire...

Le message de Roger Mila après la défaite du Cameroun

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit pas juger Song et Eto'o après la défaite contre l'Ouzbékistan.

Réaction de Samuel Eto’o après la défaite face à l’Ouzbékistan

Ģ vous propose l'intégralité de la réaction de Samuel Eto'o après la défaite (2:0) du Cameroun contre l'Ouzbékistan le 23 septembre à...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :