5 pistes pour résoudre efficacement les crises alimentaires actuelles en Afrique

Le cycle actuel des nouvelles concernant l'agriculture en Afrique est troublant. Les rapports sur les pénuries alimentaires et l'inflation des prix des denrées alimentaires font la une des principales publications, ce qui rend l'insécurité alimentaire actuelle sur le continent difficile à ignorer. Découvrez 5 leviers qui peuvent être actionnés pour anticiper sur cette crise qui s'annonce.

Le changement climatique et les crises internationales comme la crise russo-ukrainienne et la pandémie de Covid-19 sont des facteurs importants des crises alimentaires du continent.

En Afrique, le changement climatique, à l’origine de la destruction des produits alimentaires, continue de s’intensifier. La sécheresse et d’autres effets de régimes climatiques bizarres ont non seulement réduit le rendement des cultures mais ont également affecté la logistique relative transport des aliments.

Dans un article récent, le Fonds monétaire international (FMI) a révélé qu’un tiers des sécheresses dans le monde se produisent en Afrique. La publication révèle également que l’Éthiopie et le Kenya subissent l’une des pires sécheresses depuis au moins quatre décennies. Des pays comme le Tchad sont gravement touchés par des pluies torrentielles et des inondations.

Il en résulte une augmentation de la dépendance de l’Afrique à l’égard des aliments importés et des subventions gouvernementales exubérantes. Il s’ensuit une augmentation du taux de pauvreté, car la nourriture, le produit de base, devient moins abordable.

Le problème exige des solutions très innovantes et surtout applicables en contexte africain. Voici les cinq principales solutions que les gouvernements de toute l’Afrique peuvent mettre en œuvre pour réduire la pénurie alimentaire en Afrique, selon le FMI.

Infrastructure de stockage

La majorité des agriculteurs locaux et à petite échelle en Afrique sont mal équipés pour stocker leurs produits. Si le changement climatique affecte généralement les cultures semées, il affecte également les cultures récoltées. Un bon moyen de protéger la production alimentaire est que les gouvernements construisent des infrastructures de stockage adéquates pour les agriculteurs qui n’ont pas les moyens de le faire eux-mêmes.

Utiliser l’énergie solaire

Exploiter la chaleur qui accompagne la sécheresse est une stratégie qui pourrait avoir un impact positif. Ironiquement, cette intuition solaire peut être utilisée pour construire des systèmes d’irrigation, qui arrosent le sol et en refroidissent la température.

#ctaText??#  Cameroun- Accès à l’eau potable : un dangereux privilège ?

La numérisation

Les solutions numériques peuvent contribuer à réduire le problème des faibles rendements. La numérisation peut donner aux agriculteurs l’accès à des systèmes d’alerte précoce et à des services bancaires mobiles, ainsi qu’à des plateformes pour acheter des engrais, des semences ou vendre des produits, ce qui permet de mettre en relation les petits producteurs et les grands vendeurs.

Fonds de secours

Plutôt que de verser des subventions à l’échelle nationale qui grugent les réserves nationales, les gouvernements africains peuvent créer des fonds de secours pour aider les gens à acheter de la nourriture et à se reconstruire après des chocs climatiques. Ces fonds, s’ils sont correctement ciblés, peuvent également aider les agriculteurs locaux à accroître leur production en investissant dans des infrastructures de stockage résilientes et des solutions agro-techniques.

Financement privé

Les fonds provenant d’investisseurs privés peuvent être émis en faveur des petits agriculteurs. S’il est compliqué d’amener les entreprises à s’écarter de leurs programmes de fonds initiaux et à les constituer pour financer le secteur agricole, il est moins compliqué de faire adhérer les institutions de micro-finance ou les partenariats public-privé à cette idée. Ces institutions peuvent également aider à créditer les agriculteurs qui n’ont actuellement pas accès aux banques.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Sergueï Lavrov dénonce les fake news de l’Occident

Le chef de la diplomatie russe a évoqué de nombreux sujets liés au conflit en Ukraine et aux...

Prévention des catastrophes climatiques : l’exemple qui vient de l’Erythrée

Pour ce faire, l'Érythrée s'efforce de conserver l'eau en construisant des réservoirs d'eau, petits et grands. Plus de...

Inédit : l’explosant discours d’Abdoulaye Maiga, 1er Ministre du Mali à , qui a...

S'exprimant devant la tribune des Nations unies notamment à l’occasion du Débat général de la 77ème Session ordinaire...

Le message de Roger Mila après la défaite du Cameroun

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit pas juger Song et Eto'o après la défaite contre l'Ouzbékistan.

Réaction de Samuel Eto’o après la défaite face à l’Ouzbékistan

Ģ vous propose l'intégralité de la réaction de Samuel Eto'o après la défaite (2:0) du Cameroun contre l'Ouzbékistan le 23 septembre à...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :