Twitter licencie le personnel de son seul bureau africain

La compagnie américaine Twitter a licencié la quasi-totalité de son personnel au Ghana, qui abritait son unique bureau en Afrique.

Cameroonvoice a appris par voie de courriel que l’entreprise “réorganise ses opérations en raison d’un besoin de réduire les coûts”. Les licenciements font partie d’une réduction globale du personnel introduite par le nouveau patron Elon Musk.

Ce n’est qu’en 2021 que le bureau du Ghana a été ouvert en grande pompe. Twitter avait clairement affiché sa volonté de se rapprocher des conversations africaines. Sous anonymat un employé a déclaré qu’aucun licenciement n’avait été proposé, contrairement à d’autres pays, mais que le salaire normal serait versé jusqu’à la fin du contrat, au début du mois prochain.

Le 4 novembre, Elon Musk a tweeté que les employés s’étaient vus “offrir trois mois d’indemnités de licenciement”, après que des nouvelles ont commencé à circuler dans le monde entier sur les licenciements massifs de personnel, cependant, il n’avait pas donné de précision relativement à ce bureau.

“C’est très insultant”, a déclaré l’employé anonyme du Ghana. En vertu de la législation locale, le personnel licencié doit recevoir une indemnité de licenciement et un préavis de trois mois, contre moins d’un mois dans le cas des employés ghanéens qui ont appris que leur “dernier jour de travail sera le 4 décembre 2022”.

“Du courrier au manque d’étapes suivantes en passant par le ton de la lettre. Tout simplement tout. Ridiculement insultant”, poursuit le membre du personnel.

Les employés du Ghana ont reçu des messages sur la fin de leur contrat sur leur compte personnel, après s’être vu refuser l’accès aux courriels professionnels.

Un peu moins de 20 personnes étaient employées au bureau de Twitter au Ghana et occupaient des fonctions diverses, allant de la curation et du marketing à la rédaction.

La lettre de la direction de Twitter avertit également le personnel de ne pas “contacter ou traiter avec des clients, des autorités, des banques, des fournisseurs ou d’autres employés de la société et est tenu d’informer la société s’il est contacté”.

#ctaText??#  Vérités sur la discrimination des employés africains de Twitter

Elle a également demandé au personnel de ne pas débuter avec un autre emploi ou engagement jusqu’à leur dernier jour au sein de l’organisation, tout en leur souhaitant le meilleur dans leurs futurs projets.

M. Musk, le nouveau propriétaire de Twitter, a licencié du personnel dans le monde entier. Il a déclaré qu’il n’avait “pas d’autre choix” que de réduire les effectifs de l’entreprise, qui perdait plus de 4 millions de dollars (près de 2 milliards de FCFA) par jour.

En ouvrant le bureau Afrique de Twitter au Ghana l’année dernière, Twitter avait fait l’éloge du Ghana pour “la liberté d’expression, la liberté en ligne et l’Internet ouvert”, la nouvelle avait même été saluée par le président ghanéen Nana Akufo-Addo qui l’a qualifiée d'”excellente”.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Leçons de la première conférence des journalistes scientifiques francophones

Une rencontre inédite Il fallait que les journalistes se rencontrent pour tirer les leçons de cette crise.Kossi Balao

Selon le New York Times, 1/3 des obusiers occidentaux envoyés en Ukraine sont hors...

Les armes inutilisables sont transférées en Pologne pour réparation, selon le rapport Les pièces d'artillerie de fabrication occidentale...

Est-ce que le Cameroun a une chance de remporter la coupe du monde ?

Le Cameroun, patrie de Roger Milla, Patrick Magic Mboma et de Samuel Eto’o, est avec ses cinq coupes d’Afrique et ses huit...

Pourquoi Breel Embolo n’a pas célébré son but contre le Cameroun ?

Les Lions indomptables sont visiblement en danger après la sortie manquée de ce 24...

Assassinat épouvantable de Mouammar Kadhafi : Comment l’OTAN et la France ont eu le...

Traqué depuis les airs par l’aviation de l’Otan, encerclé par les forces rebelles soutenues par les mercenaires des pétromonarchies du Golfe, le...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :