Sécessionnistes et partisans de Maurice Kamto détenus arbitrairement au Cameroun : L’intégralité de l’Avis du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU qui énerve tant le régime Biya

« Le Cameroun est un pays souverain et ceux qui violent nos lois sont jugés par les tribunaux ». Ainsi a réagi le régime de Yaoundé aux avis du Groupe de Travail du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU sur la Détention Arbitraire… au Cameroun.

Une réaction épidermique qui témoigne du manque de volonté d’un régime répressif -et coincé dans un sombre passé- à changer de modèle de contrat social vis-à-vis d’un peuple qui n’aspire qu’à s’arrimer à la modernité, avec ce que cela implique en termes de nécessaire et naturelle tolérance de la diversité des opinions.

Et dire que c’est le même gouvernement  qui, par suffisance ou mépris de tout ce qui a trait aux droits de l’homme -toutes choses égales par ailleurs-, avait refusé de collaborer avec le Groupe de Travail pendant ses investigations, obligeant ainsi le mécanisme onusien à se contenter des seules informations à lui servies par les victimes des détentions arbitraires, autrement dit, les partisans de Maurice Kamto ou les sécessionnistes anglophones,  tous arrêtés en violation absolument  injustifiable de tout code, et surtout en violation de leurs droits les plus élémentaires et les plus inaliénables.

Nous donnons ici à lire dans son intégralité aux visiteurs de Cameroonvoice ce document dont il ne fait pas de doute qu’un jour, les partisans de ce régime condamné à céder la place, se prévaudront pour dénoncer les violations de leurs droits d’humains, pour peu que le Cameroun ait la chance d’avoir un jour à sa tête un régime qui ressemble au leur.

Lire ci-dessous l’intégralité de l’avis du Groupe de Travail.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Georges Weah prédit une lourde sanction pour l’Algérie

A l'évidence, l'escalade vire aux extrêmes depuis l'élimination in extremis de l'Algérie en terre algérienne par les Lions...

Mali/Guinée/Burkina: une force “anti-coup d’Etat”?

« La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest veut se doter d'une force militaire anti-terroriste et anti-coup d'État. » L'annonce a été...

Non, ce n’est pas Poutine qui a commencé la guerre en Ukraine

« L’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN est la plus brillante de toutes les lignes rouges pour l’élite russe (et...

Les 11 villes les plus chères du monde

C'est notamment le cas des habitants de New York et de Singapour, selon les résultats de l'enquête mondiale...

Considérations géopolitiques sur le conflit en Ukraine et la frilosité de l’Union européenne

La crise ukrainienne a modifié le statu quo ante de l'après-guerre froide en Europe....
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :