“Le temps des sicarios”/Martinezzogogate : Quand Haman Mana lavait et rinçait le “Zomloa” Amougou Belinga (Relecture)

HAMAN MANA LAVE ET RINCE SUBTILEMENT AMOUGOU BELINGA

Lisons cet éditorial du directeur de publication du journal Le Jour
publié en 2020 👇👇👇

<<Le temps des sicarios

L’autre jour, un patron soupçonnant un de ses employés de lui avoir
soutiré quelques sous, ou de l’avoir doublé sur quelques coups, décida
de le punir.

Il fit débarquer bruyamment au bureau, une vingtaine de gendarmes, armés
comme pour débusquer le plus redoutable des terroristes. Lesquels
empoignèrent rudement l’employé suspect et l’embarquèrent, non sans
l’humilier devant ses collègues et surtout, en filmant par le menu, la
scène.

Il se trouve que, cette entreprise est une chaine de télévision, que cet
employé est un journaliste, et ce patron un homme d’affaires récemment
enrichi…Le film de l’arrestation est passé en prime time au journal du
soir, avec des ” reportages ” à charge contre le collègue et à la gloire
du patron.

C’est dans l’air du temps, les réseaux sociaux se sont enflammés, avec
surtout ceux pour qui, ” c’est bien fait” pour ce journaliste, eu égard
à sa manière particulière- c’est peu dire- de pratiquer le métier…Là
n’est point le problème.

Ce qui interpelle dans ce scénario, c’est l’utilisation de la force
publique et des institutions de la république pour régler une affaire
privée, en marge de la loi.

Les membres des forces de sécurité qui se prêtent à ce jeu souillent
l’uniforme des Forces Armées du Cameroun. Ce ne sont pas des gendarmes,
ce sont des sicarios. Les magistrats qui participent à cette mise en
scène burlesque font parjure.

Les journalistes qui ont prêté leur plume à cette salissure, ont perdu
tout honneur professionnel. Aux yeux de leurs pairs et auprès du public.

Pour le reste, ceux qui annonçaient le chaos le voient se dessiner sous
leurs yeux : la prise en otage des forces de sécurité et des
institutions de la république par des groupes villageois.

La peur instillée si savamment depuis le temps a-t- elle installé la
torpeur ?

Il reste tout de même dans notre pays des personnes sensées, capables de
dire stop à cette dérive.

C’est sur ce type de détails que se joue parfois le destin d’une Nation.>>

Par Haman Mana

Paul Chouta (PC) Agrégé à la prison de Kondengui / Le Tgv de L’info
Contact WhatsApp +237 699 217 624

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Venant s’ajouter à d’autres dossiers, l’affaire de corruption présumée...
Burundi. D'après les bruits qui courent dans la région, suite à...

Autres actualités

Les assassins de Martinez Zogo encerclent Remy Ngono

Les auteurs de l'assassinat de Martinez Zogo, veulent que JP Rémy NGONO la boucle lui aussi et...

Après les pleurs et indignations, on fait quoi ?

Le journaliste Martinez Zogo est mort le 22 janvier 2023 parce que ceux qui étaient censés le protéger...

Des chars de l’OTAN en Ukraine: Prélude à une guerre entre les États-Unis et...

Mercredi, le président Joe Biden a annoncé que les États-Unis enverraient 31 chars lourds Abrams en Ukraine, après...

Crise anglophone : l’urgence d’une médiation canadienne

Désastreux bilan On en est à un point où la crise dans les régions à majorité anglophone...

Assassinat de Martinez Zogo : les vérités de Maurice Kamto

La rumeur est, hélas, finalement devenue la vérité. MARTINEZ ZOGO a été enlevé puis assassiné ! Ils ont...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :