Charte du Liptako-Gourma : Niger, Mali et Burkina vent debout, prêts à toute éventualité contre la CEDEAO… et la France

    Le 16 septembre à Bamako, le Niger, le Burkina Faso et le Mali ont signé la Charte du Liptako-Gourma, du nom de cette région commune aux trois pays. Cette nouvelle Alliance des Etats du Sahel (AES) se veut être une « alliance de défense collective » pour lutter contre le terrorisme et pacifier cette zone. En réalité, c’est d’abord et avant tout un geste politique…

    Depuis plus de dix ans que dure cette guerre, combien de structures ont elles été créées pour tenter de résoudre les problèmes ? Au total, il y en a eu 18, Alliance Sahel, Coalition pour le Sahel, G5, etc. aucune n’a rien changé. Par ailleurs, depuis les années 1970 existait déjà « l’Autorité de développement Intégré de la Région du Liptako-Gourma » (ALG). Au départ purement centrée sur l’économie et le développement, elle s’est adjoint un volet sécuritaire en 2017.
    A l’Ouest donc rien de nouveau… Les juntes malienne, burkinabè et nigérienne auraient pu se contenter de revitaliser l’organisation existante, elles ont préféré en créer une nouvelle et saluer l’événement « historique », cette « étape décisive ».

    Un geste politique

    C’est donc bien un geste politique, symbolique, réaffirmant la solidarité entre les trois Etats, à l’heure où la CEDEAO menace toujours d’une intervention  : « Toute atteinte à la souveraineté et à l’intégrité du territoire d’une ou plusieurs Parties contractantes sera considérée comme une agression contre les autres Parties » est-il écrit dans un article de la Charte.  
    Mais pour le réseau russe Rybar, c’est une union militaire à l’initiative de la Russie, pour preuve la réunion qui s’est tenue à Bamako le 15 septembre avec le vice-ministre russe de la Défense, le président Assimi Goïta et le ministre de la Défense du Niger. Sur son canal Telegram, Rybar poursuit en se demandant si « ces initiatives de l’armée russe déboucheront sur quelque chose d’alternatif, d’efficace ou pas ». Au vu de toutes les expériences précédentes, la réponse est connue…

    Mondafrique (L’ « Alliance des Pays du Sahel » contre la CEDEAO ! -Par Nicolas Beau-)

    Facebook Comments
    - Publicité -

    Plus populaires

    Autres actualités

    Malgré la brouille, Zelensky en Pologne pour décorer 2 volontaires, mais pas de rencontre...

    Le président ukrainien Volodimir Zelensky participe à un événement à Toronto, Ontario, Canada. /Photo prise le 22 septembre 2023/REUTERS/Carlos Osorio

    Lâchage de l’Ukraine par la Pologne : Déjà mal partie, la contre-offensive de Zelensky...

    Après la défection claire et nette de la Hongrie, l’ambiguïté sur fond de mièvrerie de la Turquie,...

    OTS : 5 clés pour résoudre la crise selon Maurice Kamto

    Alors que la grogne des enseignants indignés n’est pas retombée plus de deux semaines après la reprise...

    Non ! La station-service Neptune Oil n’a pas ouvert le recrutement de 1170 employés 

    Devenu viral sur le réseau social Facebook depuis le 9 août 2023, le communiqué annonçant le recrutement...

    ONU : Ce discours belliciste de Biden qui ouvre la voie à une confrontation...

    Le président américain Joe Biden s’adresse à la 78e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, mardi 19 septembre 2023 au siège...
    - Publicité -
    Facebook Comments
    %d blogueurs aiment cette page :