Kinshasa : des amendes sévères contre le non-respect des mesures contre le Coronavirus (Gentiny Ngobila)

Dans un arrêté signé le samedi 21 mars 20, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila annonce des amendes sévères contre toute entité ou structure commerciale, privée ou publique qui ne respectera pas les mesures du président Felix Tshisekedi relatives à la riposte contre le coronavirus Covi-19.

Concernant les transports en commun

  • Les bus Transco, Esprit de vie et new Transkin payeront une amende comprise entre 100 mille à 500 mille francs congolais s’ils transportent plus de  20 passagers (Grand bus Transco) ou plus de 16 passagers (esprit de vie et New Transkin)
  • Le taxi-bus, 80 mille à 250 mille francs s’il transporte plus de 10 passagers
  • Le taxi, 60 mille à 200 mille francs s’il transporte plus de 3 passagers

L’arrêté du gouverneur de la ville indique  qu’en cas de récidive, les montants ci-dessus seront portés au double. Par ailleurs, les décisions du gouverneur s’appliquent au conducteur assurant le transport du personnel aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé, ajoute l’arrêté.

Source : Radio Okapi

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun : Chronique d’une nuit militarisée chez Maurice Kamto

La marche de toutes les attentions Quartier Santa Barbara, non loin de la Présidence de la République, la...

Urgent : Explosion à l’Ecole des postes de Yaoundé

Les habitants de la zone de l'Ecole des postes à Yaoundé ont été perturbés par une forte détonation ce 21 septembre....

Cameroun : Chasser le régime néocolonial en place depuis 1955, une urgence nationale

En se liguant ainsi contre l’indépendance du Cameroun, ils se sont ligués contre la fierté, la dignité et le droit inaliénable du...

Cameroun: Pour avoir réprimé et torturé les opposants en 2019, Biya et 69...

Dans un monde où des barbares s’obstinent à imposer à leurs congénères et contemporains la loi de la jungle où la raison...

Manifs du 22 septembre : Le Cabinet Amsterdam & Partners LLP menace Biya...

"Notre cabinet d’avocats est prêt et déterminé à protéger les droits de M. Kamto dans toutes les instances juridiques et politiques disponibles."
- Publicité -
Facebook Comments