RDC : Martin Fayulu chasse J-P Bemba et Moïse Katumbi de LAMUKA pour cause d’adhésion à l’Union Sacrée de Tshisekedi

Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, Martin Fayulu n’est pas au bout de ses déboires politiques. Alors qu’il n’a pas fait le deuil depuis environ deux ans de sa “victoire” alléguée à cette élection,   le député  qui a repris les rênes de la coalition LAMUKA qui avait soutenu sa candidature présidentielle doit désormais faire face à l’abandon de ladite coalition par deux de ses principaux ténors, à savoir le richissime ancien gouverneur Moïse Katumbi et l’ancien vice-président de la République, Jean-Pierre Bemba.

Un temps déterminé aux côtés de Fayulu à éjecter Félix Tshisekedi de la présidence de la République pour mettre à la place leur “champion”, Moïse katumbi  et  Jean-Pierre Bemba auraient dernièrement entrepris, en ce qui les concerne, de donner une chance à la reconstruction de leur pays détruit par plus de 30 ans de Mobutisme et plus de 20 ans de Kabilisme, en répondant positivement à l’appel à l’Union Sacrée lancée par leur adversaire commun… et privilégié susnommé.  

Cette nouvelle posture politique des deux figures de proue de LAMUKA  a choqué le candidat arrivé deuxième à la dernière présidentielle en République démocratique du Congo qui, lui, fait sienne cette sagesse du Christ qui veut que l’on ne puisse loyalement servir deux maîtres à la fois.

C’est du moins ce que fait savoir  Martin Madidi Fayulu dans un communiqué commis hier mercredi pour expliquer à l’opinion les rendez-vous manqués de la coalition du fait des absences itératives de messieurs Bemba et Katumbi, qu’il accuse de s’être écartés de l’objectif fondamental et de la vision de la coalition Lamuka :

« Par conséquent, étant donné que, d’une part, une personne, un parti, ou un regroupement ne peut appartenir à la fois à deux organisations politiques aux visions différentes,  et/ou contradictoires et,   d’autre part MM Bemba et Katumbi se sont écartés de l’objectif fondamental et de la vision de Jean Pierre Bemba et Moïse Katumbi, ils doivent tirer les conséquences qui s’imposent ».

Une tirade qui dénote l’exclusion de fait des deux autres principaux piliers de LAMUKA pour intelligence avec l’ennemi :

« Il est de notoriété publique que MM. Bemba et Katumbi se sont activement  investis et engagés dans la création de “l’Union sacrée” et se sont déliés de leurs engagements pris dans le cadre de la Coalition LAMUKA », relève à ce propos le Coordonnateur de LAMUKA.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Le détournement de la Santé

Depuis 2 ans, nous vivons une avalanche de chiffres. Tous ceux qui travaillent dans le domaine des statistiques connaissent des difficultés énormes...

USA: le coup fourré anti Sultan?

Le Premier ministre grec a fait part de l’achat éventuel des chasseurs F-35 de fabrication américaine et de la contribution de la compagnie...

La bonne gouvernance en Afrique sub-saharienne, opportunités et leçons

Des institutions solides qui garantissent l'intégrité dans la gestion des affaires publiques sont essentielles sur la voie d'une croissance plus élevée et...

Nigeria, la destination des startups prometteuses d’Afrique ?

Tomi Ayorinde, cofondateur et directeur général, a déclaré que ce nouveau financement permettra de faire passer son réseau d'agents mobiles de 7...

Pourquoi l’Afrique représente l’opportunité la plus lucrative pour la fintech, le DeFi et le...

Barbara Iyayi a fondé Unicorn Growth Capital en 2020, un fonds de capital-risque dirigé par des femmes qui investit dans l'avenir de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :