La nouvelle épidémie qui se rapproche rapidement de l’Afrique

Alors que la nouvelle épidémie ne cesse de se répandre dans d’autres localités de la Chine, on recense déjà 400 cas officiels signalés. Après le Japon et la Thaïlande, un cas de ce nouveau virus vient d’être détecté à Seattle aux USA.

Aéroports, centres commerciaux et même les établissements sont en état d’alerte en Chine, pour cause, la propagation très rapide du nouveau virus. En effet, ce nouveau virus qui a pris niche à Wuhan, il y a de cela deux semaines maintenant, ne cesse de se répandre d’abord en Chine où, on recense désormais 9 cas de morts causés par ce coronavirus et plus de 400 cas de contraction dudit virus. Après avoir été signalé en Thaïlande, en Corée du Sud, à Taiwan et au Japon, l’épidémie inquiète encore plus le monde car un nouveau cas a été récemment signalé près de la ville de Seattle aux Etats-Unis. Mercredi 22 janvier, le nouveau coronavirus qui se transmet par voies respiratoires a vu son bilan s’alourdir encore un peu plus. Les autorités sanitaires chinoises ont indiqué hier via le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin que « Le virus est très dangereux, des analyses ont dévoilé qu’il se transmet par voies respiratoires et il pourrait muter et se propager plus facilement ». Découverte le mois dernier dans le centre de la Chine à Wuhan, La souche incriminée est un nouveau type de Coronavirus, de la même famille que le Syndrome Respiratoires Aigu Sévère (Sras) qui avait gravement attaqué la Chine en 2002 et c’était répandu en quelques mois seulement à travers la planète. L’Organisation Mondiale de la Santé a convoqué hier matin, une réunion d’urgence pour trouver des issues devant cette urgente menace.

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments