Voici pourquoi Mike Pompéo est en Afrique

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompéo est en tournée du 15 au 21 février sur le continent africain. Il y a alors trois pays directement concernés par cette visite. Le début de cette visite entamé hier au Sénégal, à Dakar exprime clairement ce que les USA veulent de ces pays africains.

Ayant décidé de commencer sa tournée par Dakar, la capitale du Sénégal. L’envoyé spécial de la maison blanche Mike Pompéo, avait promis de se rendre au Sénégal, en Angola et en Ethiopie dans l’optique de resserrer les relations commerciales et sécuritaires qui existent entre ces différents pays et le pays de l’Oncle Sam. La grande nation américaine, voit pour le Sénégal une nation favorable pour des échanges principalement commerciaux.

Mike Pompéo a assuré dimanche à Dakar que les Etats-Unis veilleraient à faire « ce qu’il faut » en Afrique tout en laissant ouverte la question d’un éventuel retrait des troupes américaines. Une planche de salut que vient proposer à l’Afrique, le garant de la franche considération des USA pour les nations africaines. Dans sa tournée diplomatique en Afrique qui s’achève le 21 février, Mike Pompéo lors de la première étape à Dakar a promis dimanche 16  et lundi 17 février que les Etats-Unis, “cette nation si bienveillante et généreuse ˮ envers le continent noir, va apporter le soutien nécessaire aux pays de l’Afrique. Il a notamment évoqué avec insistance la question de la crise au Sahel. Il promet de faire « tout ce qu’il faut pour changer la situation qui sévit au Sahel », notamment un retour des troupes américaines dans ces zones pour faire face aux violences djihadistes.

Le paradoxe américain est réellement ambigu et ambivalent à la compréhension. Moins de trois semaines seulement, lors de son procès en destitution Donald Trump le président américain, voulait que toutes les troupes américaines présentes en terres africaines, se retirent. Aujourd’hui c’est à Mike Pompéo de venir rassurer les africains sur le non-retrait des troupes américaines des zones de conflits notamment celles du Sahel. La forte concentration des Etats-Unis vers l’Afrique laisse en points plusieurs interrogations ; est-ce une technique de Trump pour mieux exploiter le continent noir ? Tout compte fait, pour l’instant le secrétaire d’Etat Mike Pompéo est toujours au Sénégal et, il s’envolera demain 19 février pour continuer sa visite aux contours perplexes. 

#ctaText??#  La grogne monte en Afrique face à la hausse des prix

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :