Les États-Unis ont-ils torpillé l’ensemble de l’économie mondiale pour arrêter la montée en puissance de la Chine ?

Les États-Unis ont-ils torpillé l’ensemble de l’économie mondiale pour arrêter la montée en puissance de la Chine ?

par Kevin Barrett.

C’est une nouvelle très intéressante. Israël dit maintenant que les services de renseignement américains l’a averti en novembre d’une pandémie potentiellement catastrophique à Wuhan, en Chine, et apparemment d’autres alliés américains ont également été avertis en novembre, alors que la Chine n’a pris conscience de ce problème de coronavirus que le 31 décembre.

Cela confirme ce que ABC News a rapporté plus tôt cette semaine et, bien sûr, l’administration Trump l’a nié. Vous n’êtes pas censé croire quoi que ce soit tant que cela n’a pas été nié au moins deux ou trois fois. Nous devrons donc attendre quelques négations supplémentaires avant de pouvoir être sûrs que cela est vrai.

Mais en supposant que cela est vrai- et nous avons différentes sources qui nous disent maintenant que c’est vrai – c’est assez époustouflant, car la Chine n’a pris conscience de ce problème de coronavirus que le 31 décembre. Donc, si les services de renseignement américains savaient qu’une pandémie potentiellement catastrophique se développait à Wuhan, en Chine, en novembre, cela signifie que les services de renseignement américains savent ce qui se passe à Wuhan, en Chine, mieux que les Chinois. Et la seule raison pour laquelle ce serait le cas serait que les États-Unis y aient planté le virus[1].

Les États-Unis ont informé Israël du coronavirus à la mi-novembre: la télévision israélienne

Selon un rapport, les agences de renseignement américaines ont averti Israël d’une épidémie de coronavirus émergente à la mi-novembre.

Maintenant, cela ressemble à une hypothèse scandaleuse, mais ce ne l’est vraiment pas si nous comprenons comment fonctionne la géopolitique, comment les opérations secrètes ont lieu. Et si nous comprenons l’absence totale de moralité et d’éthique normales parmi les personnes en charge des politiques étrangères, nous comprenons pourquoi il est beaucoup plus que probable que les services de renseignement américains étaient effectivement derrière cela, bien que les Israéliens pointent du doigt les Américains, peut-être que les Israéliens étaient impliqués eux aussi et veulent décharger une partie du blâme – qui sait. Certes, l’attaque contre l’Iran impliquerait les Israéliens.

Dans tous les cas, les États-Unis doivent désespérément arrêter la montée de la Chine au rang de première puissance mondiale. Pour ce faire, ils doivent considérablement ralentir la croissance économique chinoise, qui est à deux chiffres depuis près de 40 ans.

#ctaText??#  Dérive précoce au Mali : La junte veut rester 3 ans au pouvoir et accepte de libérer IBK et Cie

La seule façon d’y parvenir est de torpiller l’ensemble de l’économie mondiale et de trouver un moyen de briser les chaînes d’approvisionnement mondiales afin que l’économie devienne moins mondialisée et que les pays individuels se tournent ailleurs plutôt que vers la Chine pour leurs produits.

Si l’histoire continue sur la trajectoire qu’elle avait avant le coronavirus, les Chinois vont gouverner le monde dans une décennie ou deux. Cela ne fait aucun doute. Et cela est absolument inacceptable pour les décideurs américains. Ils devaient trouver un moyen de faire exploser l’économie mondialisée et en particulier de tenter de frapper la Chine. Cela semble être ce qu’ils ont fait.

Maintenant, ils disent qu’ils vont voler les investissements de la Chine dans les trésors américains à hauteur de milliers de milliards de milliards de dollars en compensation supposée du virus.

Donc, la propagande américaine extrémiste anti-chinoise ici aux États-Unis consiste à blâmer la Chine. La pression consiste à utiliser cette propagande mensongère comme une excuse pour détruire le levier économique de la Chine en volant des investissements chinois dans les trésors américains et pour tenter de démondialiser le commerce mondial.

Tout cela pointe directement vers les suspects habituels. Les mêmes personnes qui ont fait le 11 septembre afin de lancer leur guerre contre la civilisation islamique comme étant le début du choc des civilisations. Les mêmes réalisent maintenant que la civilisation la plus menaçante pour leur hégémonie dans le monde est la civilisation chinoise.

Il s’agit en réalité de la première frappe de la Troisième Guerre mondiale, car les États-Unis frappent la Chine de manière préventive non pas tant avec le virus lui-même, mais avec la propagande massive et l’effet historique qui se produiront en raison de ce virus, car ils peuvent salir la Chine, comme ils peuvent essayer de convaincre d’autres pays d’arrêter de commercer avec la Chine. Alors qu’ils tentent de démondialiser l’économie mondiale afin qu’ils puissent geler le monde tel qu’il est, afin que les États-Unis continuent d’avoir encore la vaste prépondérance de la puissance militaire.

Par Kevin Barrett

————————————————–

[1] Preuve. Voici l’un des « athlètes américains » et officier du renseignement qui a introduit le COVID-19 en Chine

source : https://www.veteranstoday.com

via https://numidia-liberum.blogspot.com

Facebook Comments
Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *