“Les révélations du logiciel espion Pegasus inspirent le dégoût !” RSF traîne le prédateur numérique israélien NSO Group en justice

COMMUNIQUE

Chèr(e)s ami(e)s,

Selon une récente enquête, au moins 180 journalistes de 20 pays différents ont été surveillés par des clients de la société israélienne NSO qui commercialise le logiciel espion Pegasus dont 30 journalistes en France. Parmi les clients de cette société figurent des régimes autocratiques comme l’Arabie Saoudite, l’Algérie, le Maroc, le Bahreïn mais globalement toutes les régions du monde sont concernées.
 
Les révélations sur l’utilisation de ce logiciel inspirent un sentiment de révolte vu l’ampleur de la surveillance et le ciblage des journalistes. Non, NSO ne participe pas ‘à la sécurité et à la stabilité mondiales’, contrairement à ce qu’affirme l’entreprise : Pegasus est un outil répugnant et sordide, inventé par des mercenaires du numérique et prisé par les ‘prédateurs de la liberté de la presse’ pour organiser la répression des journalistes !
 
Dès 2017, RSF avait mis en garde contre l’utilisation de ce logiciel, notamment lorsqu’il avait été utilisé pour surveiller des journalistes mexicains. En 2020, nous avons qualifié NSO de “prédateur numérique” et contribué notamment à la plainte de WhatsApp aux États-Unis contre l’entreprise israélienne.
 
Aujourd’hui, nous demandons à la justice des pays démocratiques de saisir de ce dossier grave, établir les faits et sanctionner les responsables. RSF a d’ailleurs porté plainte dès mardi auprès du parquet de Paris avec les journalistes franco-marocains Omar Brouksy et Maâti Monjib ciblés par le logiciel Pegasus.
 
Nous mettrons tout en œuvre pour que NSO soit condamnée pour les forfaits dont elle est coupable et les tragédies qu’elle rend possibles. Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez faire un don dès maintenant sur donate.rsf.org.

JE SOUTIENS RSF

Merci d’avance pour votre générosité.

Solidairement,

L’Équipe de Reporters sans frontières

RSF salue la qualité des enquêtes des médias partenaires qui ont procédé à ces révélations sur Pegasus, et la fourniture des informations par Forbidden Stories, Amnesty Security Lab et antérieurement par CitizenLab.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :