L’Ukraine, un “laboratoire pour tester les armes de l’OTAN” selon les renseignements occidentaux (ANtiWar)

l’Ukraine est “absolument un laboratoire d’armes dans tous les sens, car aucun de ces équipements n’a jamais été utilisé dans une guerre entre deux pays industrialisés”.

par Dave DeCamp(*)

L’Ukraine est devenue un “laboratoire” pour les armes occidentales car la guerre a donné aux États-Unis et à leurs alliés l’occasion de voir comment leurs armes se comportent dans un conflit avec une grande puissance militaire comme la Russie, a rapporté lundi CNN.

Une source proche des renseignements occidentaux sur la guerre a déclaré à CNN que l’Ukraine est “absolument un laboratoire d’armes dans tous les sens, car aucun de ces équipements n’a jamais été utilisé dans une guerre entre deux pays industrialisés”. La source l’a décrit comme “un test de combat dans le monde réel”.

En juillet dernier, le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, a proposé son pays comme «terrain d’essai» pour les fabricants d’armes occidentaux. “Nous sommes intéressés à tester des systèmes modernes dans la lutte contre l’ennemi et nous invitons les fabricants d’armes à tester les nouveaux produits ici”, a-t-il déclaré.

Les vœux de monsieur Reznikov ont été réalisés, dans la mesure où les États-Unis, et ses alliés ont depuis lors renforcé de manière plus que significative leur aide militaire, et la guerre s’est intensifiée lorsque la Russie a lancé des frappes à grande échelle contre les infrastructures ukrainiennes en octobre. Le succès de la Russie dans son utilisation de drones kamikazes bon marché dans les attaques contre les infrastructures a influencé les plans des fabricants d’armes occidentaux.

Le fabricant d’armes britannique BAE Systems a annoncé qu’il développait un nouveau véhicule blindé avec une protection supplémentaire contre les attaques de drones kamikazes depuis les airs. Plusieurs responsables du renseignement et de l’armée ont déclaré à CNN que la fabrication de drones à usage unique bon marché est devenue une priorité pour de nombreux sous-traitants de la défense.

Selon le rapport de CNN, la guerre est devenue pour l’armée américaine une “source incroyable de données sur l’utilité de ses propres systèmes”.

A titre illustration, les États-Unis se sont rendu compte que leur système de lancement de fusée HIMARS était efficace contre les forces russes, tandis que l’obusier M777 l’était désormais moins, en plus d’être  moins précis au fil du temps. La guerre en Ukraine a également créé une demande pour des armes qui commençaient à devenir obsolètes, comme les missiles anti-aériens Stinger tirés à l’épaule. Raytheon a cessé de produire des Stingers pendant des années, mais le Pentagone lui a demandé d’augmenter la production de cette arme dont des milliers d’exemplaires ont été envoyées en Ukraine.

Source AntiWar (Traduction libre de Ndam Njoya Nzoméné pour Cameroonvoice)

(*)Dave DeCamp est le rédacteur en chef d’Antiwar.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Taïwan : L’élection présidentielle impactée par l’escalade des tensions sino-américaines (WSWS)

Peter Symonds Les candidats à l’élection présidentielle du 13 janvier à Taïwan ont été finalisés vendredi dernier. L’élection a pris...

Adhésion à l’UE : L’Ukraine face au veto du PM hongrois Viktor Orban

Le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est rendu à Budapestlundi pour tenter d’infléchir la position du premier ministre hongrois.Pour Kiev, le...

96 milliards aux enseignants : la solution qui ne soulage pas

Nouvelle Grève des enseignants - OTS : Paul Biya débloque 96 Milliards FCFA La semaine...

Etats-Unis : L’ex-président Jimmy Carter, 99 ans, assiste aux funérailles de sa femme Rosalynn

Jimmy Carter, 99 ans, est arrivé mardi aux funérailles de sa femme Rosalynn à Atlanta, une très...

Les enseignants de l’éducation de base ne décolèrent pas.

Rappel À travers une missive, ce collectif des enseignants a tenu à rappeler au...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :