Télescopage: 50 millions d’euros d’aide au Cameroun Pour Payer les Heures Supplémentaires des Policiers Français

La Françafrique fonctionne, sous la seringue du franc CFA, selon des codes bien établis qui pouvait échapper aux citoyens moyens que nous sommes. Mais aujourd’hui sous la pression de la mondialisation et la détermination des peuples d´Afrique Francophone, ce système de destruction massive est obligé de fonctionner à flux tendu, révélant au grand jour cette grande magouille. Ainsi certains télescopages ne laissent aucun doute sur la nature de certaines transactions. Les 50 millions d´euros, que la France a accordé à l´extrême nord du Cameroun et qui sera versés aux policiers Français pour leurs heures supplémentaires, est un cas d’école qui illustre la course folle de cette organisation nazi que les autres citoyens du monde ont du mal à se l’imaginer en plein 21eme siècle.

De quoi s’agit-il exactement. Vous allez comprendre. Soyez simplement attentifs aux sens des mots et à la véracité des actes. Voici les deux évènements qui se télescopent:

Evénement numéro 1 : Le 24 Octobre 2019 : Cameroun

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, ACCORDE une aide de 50 millions d’euros à la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, touchée de plein fouet par les exactions du groupe jihadiste Boko Haram. Ces 50 millions d’euros sont ENGAGÉS pour “ÊTRE AUX CÔTÉS” des Camerounais du Nord dans la lutte contre le terrorisme.

Evénement numéro 2 : Le 30 Octobre 2019 : France

4 jours après le retour de chasse triomphale du chasseur Le Drian en terre Africaine, Le ministre de l’Intérieur de France Christophe Castaner annonce qu’un  total de 50 millions d’euros SERONT VERSÉS aux policiers Français AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 2019 pour couvrir 3,5 MILLIONS D’HEURES SUPPLÉMENTAIRES d’arriérés que ces forces de l’ordre Françaises cumulent depuis de nombreuses années et qu’ils réclament à l’état de France en quasi faillite. Une réclamation qui a poussé la Police Française à organiser des marches, eux qui sont souvent occupé à les encadrer. Ce qu’ils font d’ailleurs de façon extrêmement courageuse, républicaine et citoyenne. La grève dans ce pays de France est un droit inaliénable. 

À LIRE
Cameroon calls for freeze on Douala port contract over Bollore court case (Reuters)

Comme vous pouvez bien le constater, dans les deux cas, il s’agit bien de 50 millions d’euros. Cherchons maintenant l’erreur. Mr Ledrian, en accordant cette somme au Cameroun ne se souvenait certainement plus très bien que les policiers Français réclamais la même somme depuis plusieurs années. Miraculeusement, cette offrande au Cameroun va dégager de façon automatique le paiement des arriérés de salaire des policiers Français , 5 jours seulement après les promesses de Ledrian au Cameroun. Autrement dit les 50 millions promis par Mr Ledrian seront immédiatement défalqués des avoirs des Camerounais dans les comptes d’opération, en devise, et mis à la disposition du gouvernement Français pour résoudre ses problèmes comme le paiement des policiers, dans le cas présent. Donc le Cameroun qui croupit dans la misère paye les policiers Français, alors que la France clame haut et fort qu’elle aide le Cameroun.

Et pour ne blâmer personne il faut très bien comprendre ce deal : 

  • D’un côté, au Cameroun, la France n’a jamais dit qu’elle versait 50 millions d’euros au Cameroun. Elle dit qu’elle « accorde » une aide au Cameroun. Deuxièmement, elle ne précise pas la date de ce versement. Et finalement elle explique que c’est une somme dégagée pour être auprès des Camerounais du Nord. Une mission que la France a déjà accompli d’où la photos de preuve de Ledrian avec les notables du Nord Cameroun. Ici tout est floue.
  • De l’autre côté, En France, la France précise qu’elle verserait 50 millions d’euros au Policiers. Deuxièmement, elle précise que ce versement aura lieu avant la fin de l’année 2019. Et finalement elle explique que c’est une somme engagée pour payer les heures supplémentaires des policiers Français. Ici tout est précis.
À LIRE
Cameroun : Visite de Ledrian, un dilemme voulu !

Autrement dit, pour ne pas trop épiloguer, en janvier 2020, les policiers Français auraient reçu leur argent pour améliorer les conditions de vie de leur famille et pour bien faire leur travail, pendant que le Cameroun aura perdu 50 millions de ses comptes d’opération, les Camerounais du Nord n’auront absolument rien reçu et les problèmes qu’ils ont aujourd’hui seront pire qu’avant la visite de Monsieur Ledrian mais celui-ci aura sa photo pour montrer qu’il se TIENT AUPRÈS DES SOUFFRANCES des gens du nord. Oui, cette photo vaut 50 millions d’euros.

Ainsi va la Françafrique au Cameroun. Ce pays qui est devenu sous la férule du serviteur Paul Biya un tiroir-caisse où tout individu, qui a ses entrée au trésor public Français, peut débarquer au Cameroun sous n’importe quelle titre, sous n’importe quel prétexte ou motif, passer à la présidence de la république pour faire une photo, et se retourner au trésor public Français pour réclamer les devises engrangés au Cameroun..

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Incarcérés depuis bientôt 1 an, une quinzaine de militants...
Alors que les interdictions se multiplient à l’endroit des...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments