Me A.D. Touko Tom Avertit les artisans du gré à gré : “Le peuple camerounais vaincra l’une des plus vielles dictatures au monde”

CAMEROUNAISES, CAMEROUNAIS, INDIGNONS NOUS, LEVONS NOUS !

Le sang de nos enfants, le sang de nos épouses et mères, le sang de nos frères et sœurs, le sang de nos pères, ne doit plus être le ferment du pouvoir d’un vieillard de 87 ans, qui depuis bientôt 40 années hypothèque nos vies.

Nous refusons d’accepter que nos enfants, nos parents, nos compatriotes, à qui on a volé leur avenir, soient désormais condamnés à n’être que de la chair à canon d’un pouvoir fou.

Nous refusons d’accepter, que pour son orgueil, son honneur et son pouvoir, le tyran ait décidé de sacrifier sans état d’âme, nos vies.

Nous refusons d’accepter, que sous le prétexte de soumettre une partie du peuple, il ait décidé de son extermination.

Nous refusons de continuer de vivre dans un pays dans lequel, la solidarité et la générosité sont devenues des actes de délinquance .

NOS VIES VALENT MIEUX QUE LEURS CHAMPAGNES.

Comment at-on pu imaginer un pays, dans lequel, la prédation, la privatisation de la fortune publique au profit d’un seul individu et son clan ont été érigées en système de gestion ?

Comment at-on pu imaginer un pays dans lequel, en 2020, l’eau potable et l’électricité sont un luxe insolent pour des populations, abandonnées à la sécheresse, à la maladie et à la pauvreté ?

Comment a t-on pu imaginer un système dans lequel, se nourrir pour survivre, est pour de nombreux de nos concitoyens camerounais, un enjeu quotidien crucial, une victoire sur la mort ?

Comment at-on pu imaginer un système, dans lequel l’école, qui donne à l’Homme, des outils lui permettant de comprendre le monde qui s’offre à lui et de s’y épanouir, est devenu l’instrument par excellence de sélection et d’exclusion des populations, qui ont simplement eu le malheur de naître au mauvais endroit ou de parents non éligibles aux yeux du “créateur” BIYA ?

#ctaText??#  Tribalisme : Marafa Hamidou Yaya parle aux Camerounais

NOUS DEVONS CHANGER NOTRE MONDE

On a tous déjà manifesté des dizaines de fois. On a tous signé des centaines de pétitions; mais cette fois, résolument, nous changerons par nous même notre vie, nous changerons notre destin, nous libérerons notre peuple, nous libérerons notre pays, nous allons gagner ;

Nous n’acceptons plus de voir partout triompher la logique du pillage et de la prédation de nos ressources ;

Nous récusons le règne hideux de l’injustice et du mépris ;

Nous ne voulons plus être les complices de ce qui nous fait souffrir.

Nous ne supportons plus d’assister passivement à notre extermination, par des néo-colons prédateurs et leurs mercenaires ;

Nous refusons le maintien des dominations ancestrales ou coloniales et revendiquons le droit de choisir librement nos dirigeants ;

Le monde n’a jamais changé autrement qu’en luttant contre ceux qui n’ont pas intérêt au changement ; nous vaincrons !

LA SUCCESSION DE GRE A GRE NE PASSERA PAS AU CAMEROUN.

La succession de gré à gré pérennisera le maintien du système criminel qui a fait du Cameroun le modèle accompli de l’État barbare, de l’État sauvage.

Comme un homme, le peuple se dressera,

Comme un homme, le peuple camerounais va congédier ses oppresseurs,

Comme un homme, le peuple camerounais vaincra l’une des plus vielles dictatures au monde.

LEVONS NOUS !

Maître Amedee Dimitri Touko Tom
Militant – Analyste Politique

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Discours de Ouattara et 3ème mandat, peur et incertitudes sur la Côte d’Ivoire :...

Se présentera ? Se présentera pas ? La question de la décision finale du président sortant de la Côte d’Ivoire  relativement à sa candidature...

Cameroun, “Venger Tangem Thomas est devenu un idéal” : L’A.R.F. veut venger l’anglophone mort...

Des déclarations qui présagent de lendemains à tout le moins troubles. Surtout quand on a entendu le Secrétaire à la Défense de...

Cameroun : Le prisonnier politique anglophone Tangem Thomas meurt menotté sur un lit d’hôpital

Cameroonvoice en avait alerté l’opinion et les autorités compétentes dans un article publié le 1er août dernier sur nos pages. Et si...

Attaque terroriste : Maurice Kamto pointe les coupables

Quelque trois jours après cette expédition meurtrière de la secte terroriste Boko Haram dans la localité de...

Côte d’Ivoire/Retrait de Gbagbo de la liste électorale ? GRADDH-AFRIQUE dénonce et menace...

Si M. Alassane Ouattara souhaite une fin de mandat paisible ; ou bien, s’il veut toujours « rendre ce pays ingouvernable », tout dépend de...
- Publicité -
Facebook Comments