“Aucun accord colonial Cameroun-France n’est arrivé à expiration”: Me Ntimbane Bomo recadre la bienpensance fantasmagorique et abrutissante pro-Biya

Un Paul Biya imaginaire, est brandi depuis trois jours par ses courtisans comme le “patriote” hors pair qui aurait héroïquement mis fin aux accords de Sioux qui lient le Cameroun à l’ancienne puissance tutélaire qu’est la France. Un pur fantasme diffusé à profusion sur les réseaux et médias sociaux qui a réussi le tour de force d’abuser presque grand monde, en faisant prendre des torchons pour des serviettes.

 Il n’en est pourtant rien, car atone et aphone depuis fin mars, le président de la république de Twitter et de Facebook qui n’a été publiquement aperçu que lors de la levée de corps de sa sœur aînée mi-novembre, n’a pas bronché un seul petit « i » au sujet desdits accords. Qu’il s’agisse de les dénoncer ou de refuser de les renouveler. Mais bon, il fallait créer une histoire cousue de fil blanc et noir pour suggérer aux Camerounais – dont on connait les antécédents historiques très fâcheux avec la France – la réélection en 2025 pour sept ans encore, de celui qui veut relever le défi de régner sur le Cameroun pendant au moins 50 ans(*).      

Une plaisanterie de mauvais goût sur fond de fake mystificateur, qui ne fait pas rire l’avocat au Barreau de Paris d’origine camerounaise, Me Ntimbane Bomo. C’est sous le titre « Cameroun – France. Pourquoi abrutir les camerounais ? Aucun accord colonial n’est arrivé à expiration », que ce membre de la Société civile critique a, dans une tribune publiée samedi, remis à leur place les partisans de Biya qui ne cessent de s’inventer un gourou héroïque qui aurait, de but en blanc, rompu avec ses habitudes de “meilleur élève de la France” pour faire de la petite rébellion.

Ci-dessous, l’éclairage de Me Ntimbane Bomo

« Voici les principaux accords d’origine coloniale qui lient le Cameroun et la France.


La convention sur le CFA est à durée indéterminée, càd sans une date limite comme le prévoit l’accord.

L’accord de défense supposé entrer en vigueur en 2012 a été reconduit tacitement pour une autre période de 05 ans en 2017, donc ira encore jusqu’en 2022.

Ci dessus les dispositions sur la validité de ces accords.

Nulle part leur fin n’est prévue en décembre 2020 comme on lit presque partout.

I- CONVENTION DE COOPÉRATION MONÉTAIRE ENTRE LES PAYS MEMBRES DE LA BANQUE DES ETATATS DE L’AFRIQUE CENTRALE ( BEAC) ET LA FRANCE. ( ACCORD SUR LE CFA).
“Article 16. – La présente Convention reste valable pour une période indéterminée.
Fait à Brazzaville, le 23 novembre 1972.”


 II – A C C O R D DU 21 MAI 2009 ENTRÉ EN VIGUEUR LE 1er AOÛT 2012  ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN INSTITUANT UN PARTENARIAT DE DÉFENSE
“Article 28
Le présent Accord est conclu pour une durée de cinq ans.
 Il est renouvelable par tacite reconduction pour de nouvelles périodes de cinq ans.
4. Chaque Partie peut dénoncer le présent Accord par le biais d’une notification écrite.
Fait à Yaoundé, le 21 mai 2009.
Pour le Gouvernement
de la République française :
Le Secrétaire d’Etat
à la Défense
et aux Anciens Combattants,
Jean-Marie Bockel
Pour le Gouvernement
de la République du Cameroun :
Le Ministre délégué
à la Présidence,
chargé de la Défense,
Rémy Ze Meka
(1) Le présent accord est entré en vigueur le 1er août 2012.”


Christian Ntimbane BomoSociété Civile Critique.

(*) A la fin de son actuel mandat en 2025, Pau Biya, âgé officiellement de 92 ans, aura totalisé 43 ans de “règne” sur la république du Cameroun. S’il s’adjuge un autre mandat de 7 ans à la tête d’un Cameroun où les Camerounais ne peuvent même plus se révolter de crainte de se faire massacrer par l’armée et la police visiblement partisane, Paul Biya sera, à 99 ans, président depuis 50 ans. Un véritable roi ! 

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques...
Francis Ngannou ne va pas remplacer le défunt acteur...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Cameroun : Fridolin Nké remet les Beti inféodés à leur place

Merci pour tes précieux conseils mon frère ! Tes mots sont sages.

Cameroun – Turquie : la coopération universitaire renforcée

L'objectif de cette convention de partenariat est d'assurer un partage d'expériences à travers la mobilité des étudiants, enseignants et cadres administratifs et...

Cameroun : 6 morts dans une attaque de Boko Haram

C’est le ministère de la Défense qui a révélé l’information ce 27 juillet à l’opinion publique. Le document produit par ce département ministériel...

Emmanuel macron maintient un soutient assidu à Paul Biya dans ses derniers jours

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques mois, les salaires des fonctionnaires ont été payés par l’Agence Française de Développement.)...

Université de Yaoundé II : bientôt la rentrée académique

L'année académique 2020-2021 s'achève dans quelques jours, il était important d'en dresser le bilan afin de corriger les manquements observés et de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :