République Démocratique du Congo : Interviewé par TV5, Martin Fayulu s’emmure ! (Cheik Fita)

Par Cheik FITA

Jeudi 11 février 2021, Martin Fayulu, Président du parti politique congolais Ecidé et leader de ce qui reste de la plateforme #« Lamuka » a accordé un entretien à un de nos confrères de TV5. C’était suite à une conférence de presse tenue le même jour à Kinshasa par l’ancien candidat à la présidentielle congolaise du 30 décembre 2018.

Des questions précises, qui appelaient des réponses. S’il en avait été ainsi, l’entretien aurait pu durer dix minutes au maximum. L’émission durera 24 minutes.

Ça c’est pour le format.

Du point de vue du fond maintenant, quelques constats :

  • Entre le 30 décembre 2018 jour de la présidentielle congolaise, bien d’eau a coulé sous le pont. Le paysage politique a beaucoup changé. Il s’est systématiquement transfiguré durant les trois derniers mois avec ce qu’on peut appeler la désintégration du FCC, la plateforme politique de l’ancien Président Joseph Kabila et la reconfiguration de pratiquement toutes les institutions de la RD Congo, et bien sûr l’apparition de l’USN, Union Sacrée pour la Nation. L’ancien candidat à la présidentielle Martin Fayulu a-t-il vu cela ?
  • Les questions du journaliste allaient d’ailleurs dans ce sens. Mais hélas, Martin Fayulu avait une lecture toute particulière de ce qui est visible comme le nez sur un visage.
  • Non seulement l’ancien candidat à la présidentielle ne répondait pas aux questions, mais tout l’argumentaire qu’il développait par la suite était pratiquement un discours décousu, allant allégrement du coq à l’âne.

Est-ce un hasard ?

Le 17 juin 2018   Martin Fayulu avait tenu une conférence à Bruxelles. Durant le débat,  à l’image de notre confrère de TV5, nous  lui avions posé une question tout aussi précise. La voici :

« Nous sommes le 17 juin 2018, et les 23 décembre 2018, il devrait y avoir des élections. Il est de notoriété publique que Kabila a tout bousillé et personne ne veut de lui, ni dans l’organisation, ni dans la présence aux élections. Qu’est-ce que vous avez comme chronogramme entre aujourd’hui et le 23 décembre pour qu’on réussisse… »

Déjà à l’époque, la réponse de Martin Fayulu ne fut pas un modèle de précision.

(In « RD Congo, sans un seul coup de feu ». Page 183. Cheik FITA, édition OCM, Kinshasa, mars 2019) Revenons à l’entretien avec TV5. La dernière question du journaliste concernait le lien entre Martin Fayulu et Étienne Tshisekedi. Là, le leader de Lamuka était vraiment hors plaque. A croire qu’il n’avait pas entendu la question. Et l’entretien s’est terminé là. Un véritable crash comme atterrissage, à croire que le journaliste avec ses questions savait exactement où il emmenait le politicien congolais.

Martin Fayulu, rassembleur ou diviseur ?

Dans cet entretien, le plus lamentable c’est à propos de la façon dont Mr Fayulu parle des autres hommes politiques congolais. Qu’il déverse sa bile sur Félix Tshisekedi, on peut le comprendre. Qu’il voue aux gémonies Joseph Kabila, c’est tout aussi compréhensible. Mais Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, ceux qui ont permis à Lamuka de survivre après le départ de Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi, Là « il y a un ça ne va pas » comme disent les kinois.  Ce n’est pas tout. Dans la moulinette, Martin Fayulu déverse du beau monde : tous les députés, et autres politiciens congolais, l’ambassadeur des Etats-Unis, l’Union Africaine… Oh là ! Qui reste alors ? Lui Martin Fayulu. Nous aurions aimé les raccourcis, nous aurions dit : « Le bon, c’est Martin Fayulu, tous les autres à la casse ». Quand on se souvient qu’à Genève, dans le processus électoral congolais, du côté de l’opposition, celui qui avait inauguré les pirouettes c’était Martin Fayulu en roulant malicieusement Félix Tshisekedi dans la farine. N’était-ce pas là finalement le début du mal ? Martin Fayulu n’en parle jamais !

Ainsi donc,  sans peut-être s’en rendre compte, Martin Fayulu construit un mur tout autour de lui, oui, il s’emmure !

Ça craint.

Source : Cheik Fita News 

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Etats-Unis : Le Parti démocrate tente de couper les TV d’opposition (Voltaire Net)

Le Parti démocrate du président Biden exerce actuellement de très fortes pression sur les sociétés de vidéo-câble afin de ne plus distribuer...

Football : Christian Bassogog dit au revoir au Henan JIANYE FC

Après quatre ans sous les couleurs du club chinois Henan JIANYE FC, Christian Bassogog ne va pas prolonger son contrat. Celui qui...

Cameroun : L’interdiction de l’export du bois annoncée

Le Cameroun envisage d'interdire l'exportation de bois sous forme de grumes au 1er...

Human guinea pigs for Big Pharma and rotten states. The sickening experiments fuelling vaccine...

By Andrew Dickens There’s much talk in the news of a low take-up in Covid vaccinations among people of...

French Cameroun MPs Letter to USA Congress : Biya 1- Biden 0

On Wednesday, February 24, 2021, 63 members of La Republique du Cameroun’s National Assembly reportedly described senior US Congress men and women...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :