Emmanuel Macron définit de « claires lignes rouges », tremblotte tous azimuts à Moscou (Boris Karpov)

C’est une fois de plus la panique au Kremlin : Le président français Emmanuel Macron, fort de ses 10% de soutien populaire, s’est déclaré prêt à « sanctionner » la Russie en cas de « comportement inacceptable ». Il a aussitôt réuni son État-major de crise pour définir de « claires lignes rouges » en ordonnant à son plus proche conseiller de « montrer ce qu’on a dans la culotte ». Celui-ci ne s’est pas fait prier, et cette photo prise par un agent Russe infiltré au palais de l’Élysée le montre le pantalon déjà baissé face à son patron.

À Moscou la panique est totale, des hélicoptères survolent la ville pour évacuer les responsables vers les abris les plus proches, Moscou en compte un très grand nombre profondément enfouis en pleine ville. Macron est en effet tenu pour un président déterminé et courageux : Un président qui n’hésite pas à laisser mourir près de 100 000 Français pour justifier sa politique sanitaire dans la crise du Covid est un adversaire de taille !

Dans le même temps les pays européens déclarent leur soumission à Macron en expulsant massivement des diplomates russes désignés comme « espions » : 18 de plus en République Tchèque hier et, selon des informations en provenance de notre agent-amant de Merkel (un homme d’un courage et dévouement extrême prêt à sacrifier sa vertu pour la Rodina !) la chancelière allemande se prépare à des « mesures fortes » envers la Russie !

Le Kremlin de son côté a ordonné à ses unités cybernétiques de se préparer à lancer des attaques massives en cas de besoin, et les cibles sont clairement définies. Comme a déclaré Rem Tolkachev, conseiller secret du président dont même le nom est un secret d’État, « mieux vaut leur couper le jus partout que de leur balancer un topol sur la figure, quand on arrivera chez eux on n’aura qu’a remettre le courant ».

Source : Boris Karpov

source : https://boriskarpov.tvs24.ru

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Achille Mbembe: «L’inconscient raciste de la Suisse la préserve de reconnaître son rôle négatif...

Depuis le 11 juillet, le Cameroun a les yeux rivés sur Genève. Presque comme chaque été, son président, Paul Biya, loge à...

Cameroun : ils racontent leurs journées de villes mortes dans les régions anglophones

C'est un lundi matin agréablement froid et vivifiant dans la ville de Buea, à environ 70 km de Douala, la capitale économique...

Cameroun : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC... Parce que ceux qui y étaient à notre place le quittent. Je pense...

Cameroun : 6 soldats tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

C’est le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari qui a révélé l’information de ce sérieux coup à l’armée camerounaise. L’autorité...

Le Cameroun parmi les pays les plus touchés par le terrorisme en 2021

Les constats sont de plus en plus alarmants, les groupes extrémistes État islamique et Al-Qaïda et leurs adeptes gagnent en influence sur...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :