Le régime BIYA ? Juste “une déclinaison contemporaine de l’État sauvage” selon Me Amédée Dimitri Touko Tom (Relecture)

PAUL BIYA, l’homme de la machette, comme l’homme de la pierre taillée : laquelle des deux civilisations est la plus aboutie ?

Dans une tentative d’exportation de cette barbarie, les gorilles de Paul BIYA ont violenté il y a deux années déjà, un journaliste Suisse, à Genève, laquelle a donné lieu à la condamnation de ces derniers à des peines d’emprisonnement, assorties de sursis…

Un camerounais vivant en France, au nom du soutien qu’il disait apporter à son Président, Paul BIYA, avait menacé de mort, les activistes camerounais qui osaient afficher leur hostilité au régime qu’il défend, en brandissant dans un enregistrement vidéo, une machette.

À Sangmelima, des milices dites autochtones agissant sous la protection des barons du régime, armées de machettes et d’objets contondants ont exercé contre des citoyens qualifiés d’allogènes des violences d’une inqualifiable gravité.

La barbarie et la cruauté de la police camerounaise est devenue quasi-culturelle au Cameroun. Des images présentant des séances de torture à la machette dans des commissariats de police sont légion.

AU pays de Paul Biya, on fait un gros scandale national du fait qu’un citoyen agressé physiquement, injustement et indument par un policier ou un militaire/gendarme, se défende. Voilà pourtant le travail horrible des forces de l’ordre sur un citoyen pourtant neutralisé

Dans une tentative d’exportation de cette barbarie, les gorilles de Paul BIYA ont violenté il y a deux années déjà, un journaliste Suisse, à Genève, laquelle a donné lieu à la condamnation de ces derniers à des peines d’emprisonnement, assorties de sursis…

LE SACRE DE L’IMPUNITÉ, DE L’ARROGANCE, DE LA BRUTALITÉ ET DU TRIBALISME

Bien plus qu’une expression culturelle, il s’agit bel et bien d’un modèle politique, d’un modèle de gouvernance dont la manifestation la plus visible, est cette gestion de crise par la mitraillette, qui a accouché du monstre qu’on appelle désormais, la crise anglophone. Il s’y déroule sous nos yeux, un génocide, que des esprits malins se refusent de voir, attendant que ces crimes soient qualifiés comme tel par leurs maîtres.

La culture de la machette est donc bel et bien une réalité au Cameroun, dont une bonne partie de sa composante se réclame avec arrogance. On peut donc ici parler de L’homme de la machette comme on parle de L’homme de la pierre taillée.

Mais qui des deux est le plus avancé sur le plan civilisationnel ? La réponse à cette question est simple. Si l’homme de la pierre taillée utilisait sa pierre comme outil pour la survie de son espèce, l’homme de la machette utilise sa machette pour éliminer son semblable. Dans cet ordre d’idées, une source apparemment bien informée, nous révèle que des barons du régime BIYA, auraient procédé à l’achat massif de machettes, au point de créer des ruptures chez de nombreux quincailliers, et que l’armée et la police camerounaise seraient désormais formées au maniement de cet instrument dont une dotation est en cours.

#ctaText??#  Cameroun : peur sur la CAN 2021 dans le Sud-Ouest

Si la pierre taillée comme la machette renseigne sur l’intelligence de l’Homme et son génie créateur à des périodes données de son histoire et de son développement, ce ne sont finalement que des outils créés par son intelligence. Et donc comme l’intelligence, ces outils ont une certaine neutralité. On peut les utiliser pour produire des biens (agriculture), comme on peut les utiliser pour éliminer (égorger) son semblable. C’est malheureusement, cette dernière orientation que le régime BIYA a choisi de promouvoir, de produire et d’exporter.

En somme, le régime BIYA est une déclinaison contemporaine de l’État sauvage.

Me Amédée Dimitri Touko Tom
Ancien Conseiller Juridique du SDF
Ancien Secrétaire Provincial SDF- Ouest
Membre Fondateur de la Ligue des Droits et Libertés (LDL)
Ancien représentant Ouest-Cameroun de Human Wrights Watch (Albert MUKON)
Conseiller Juridique d’associations
Membre fondateur et Secrétaire Général RESPONDERE ADVOCATUS
Analyste Politique

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Bamako, Tombouctou, Kadiolo, Bougouni, Gao… : L’historique démonstration de force du peuple malien contre...

Appelé à prendre leur destin en mains après le lâchage de la CEDEAO qui a opté –à l’instigation présumée de la France-...

Rebecca Enonchong et la taxe sur les transferts d’argent, ou le mobile banking expliqué...

Comme la majorité de ses compatriotes, la fondatrice d’AppsTech est particulièrement remontée contre la décision du gouvernement –cautionnée par l’Assemblée Nationale- d’imposer...
video

“Ils ont tué Kadhafi, détruit la Lybie, et veulent détruire le Mali” : Kemi...

L’onde de choc créée au sein de l’opinion africaine par les sanctions de la CEDEAO contre le Mali...

CAN 2021 : des attaques meurtrières signalées dans les régions anglophones

Alors qu'ils avaient prévenu le gouvernement sur l'éventualité des attaques armées durant la CAN, les séparatistes viennent de mettre leur menaces à...

Sanction contre le Mali : désillusion de la France à l’ONU

Alors que la France avait introduit une résolution pour avaliser les sanctions décidées par la CEDEAO contre le Mali, le projet a...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :