Cameroun : des prélats catholiques célèbrent un mariage polygamique

Convolant en noce avec sa troisième épouse ce 20 novembre 2021 à Nkoumadzap, le mariage civil de l’homme d’affaires Jean Pierre Amougou Belinga a connu la participation des prélats catholiques.

L’église catholique le chrétien qui prend plusieurs épouses comme des « pécheurs publics », indignes de recevoir la Sainte Communion, le sacrement de la réconciliation, indignes de sépulture chrétienne, etc. Ils demeurent aimés de Dieu qui n’attend qu’ils reviennent promptement à lui en « régularisant » leur situation ; en se mettant avec une seule femme. Voilà qui donne à s’interroger lorsqu’on se rappelle les séquences du mariage du milliardaire Jean Pierre Amougou Belinga.

Son troisième mariage avec Melissa Etoundi Nsoe à Nkoumadzap a mobilisé des personnalités importantes, mais des prélats catholiques aussi. Ces derniers se sont d’ailleurs affichés publiquement devant le couple polygame ce 20 novembre 2021. Le message est clair en fonction de sa fortune, il sera plus facile à un chameau d’entrer dans le trou d’une aiguille qu’à un pauvre de voir Dieu. La religion est aux ordres de l’argent visiblement, elle qui avait la mission de d’apporter le salut et la paix aux couches défavorisées.

A contrario, les prélats sont sourds à la détresse des pauvres au Cameroun. Qu’ont-ils fait pour les nombreuses victimes de la crise dans les régions à majorité anglophone ? Qu’ont-t-ils fait au vu des nombreuses bavures auxquelles sont assujetties les populations camerounaises sous le régime en place ? Il faut payer gros pour que les prélats se bougent même si la mission est anti biblique.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

« Nous nous vengerons des martyrs du CGRI et du...
Burundi. D'après les bruits qui courent dans la région, suite à...
Possibilité de candidater aux futures élections post-transition pour les...

Autres actualités

Polémique autour de la Chinafrique : Accusée de toutes parts la Chine contre-attaque (The...

 Le commerce est-il toujours dynamique, en forte baisse ou totalement insignifiant ? A l'heure où l'inflation mondiale atteint de nouveaux sommets et...

Mouvement d’humeur : Au Cameroun, les enseignants de nouveau en grève pour une...

En cause, les promesses non-tenues du gouvernement (non paiement de leurs salaires malgré de nombreuses années de retard) et l'inertie du même...

Pourquoi la jeunesse africaine détient la clé de son potentiel de développement

Pour les spécialistes du développement humain, la croissance démographique n'est pas un sujet de plaisanterie. D'ici novembre 2022,...

La déclaration de guerre

Il semble évident que le sabotage de North Stream 1 et 2, ne peut être qu’occidental. Polonais, britannique ou...

Burkina Faso : Comment le nouveau coup de force a été acté

Son départ était réclamé à Ouagadougou par des centaines de manifestants favorables au capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, qui avait annoncé sa destitution,...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :