Malchance ! Le Cameroun mérite-t-il un dictateur sénile qui célèbre ses 41 ans de pouvoir sur les cadavres des 40 morts de Mamfé ?

Ignominieux ! L’épithète ne suffit pas à qualifier le comportement du “premier Camerounais” qui n’a pas hésité à célébrer avec pompes les 41 ans de sa nomination à la tête du Cameroun alors que ce jour même, entre deux heures et trois heures de la nuit, une quarantaine de Camerounais avaient été massacrés par le feu à Mamfé dans la région anglophone du Sud-ouest, par des criminels  que les autorités ont présentés comme des sécessionnistes, tandis que des mauvaises langues croient  voir indiscutablement derrière ces tueries, « l’empreinte des gens de Yaoundé qui ont besoin de sang qu’ils recueillent par des procédés mystiques, pour se régénérer, reprendre des forces, mieux, retarder l’échéance de la mort. ».  D’autres, sans s’éloigner de l’idée ci-avant, mais moins mystificateurs, estiment a posteriori qu’ils pourrait bien s’agir d’un remake de ce qui s’est déjà passé dans la zone anglophone

A l’âge canonique de 91 ans atteint par l’homme qui depuis 1982 n’a cessé de se nommer par la force et la ruse(vol de victoires électorales de ses adversaires) à la tête du Cameroun,  mettant ses opposants à résidence surveillée (John Fru  Ndi en 1992) ou les emprisonnant carrément (Maurice Kamto en 2018) après la proclamation des résultat de l’élection présidentielle par sa Cour Suprême aux ordres ou son Conseil Constitutionnel personnel,  l’homme du RENOU…VIEUX qui ne tient plus sur ses deux jambes devrait honnêtement, malgré sa très enviable “jeunesse”, débarrasser le plancher en échange d’un repos (im)mérité après tous les sévices infligés aux pauvres Camerounais depuis 1982. Cela éviterait  à ces très chers compatriotes de se voir imposer en mondovision par les présidentiels thuriféraires, non seulement le spectacle désolant d’un jeune président sénile de 91 ans dont la fraîcheur à  l’envers s’est manifestée par le rictus grimaçant de bambin torturé qu’il a affiché l’autre jour quand il a été obligé par la jouisseuse de service de  souffler sur la bougie de ses 41 ans de hold-up permanent, mais aussi l’indécence de la célébration pompeuse de 41 ans d’échec perpétuel et irrémissible, dont l’assassinat de 40 compatriotes, d’une part, et la poursuite de la rébellion sécessionniste en Ambazonie sept ans après les manifestations pacifiques des avocats et enseignants anglophones de novembre et décembre 2016 que l’obsédante obstination de son régime à réduire au silence “par tous les moyens” les sons contraires a transformées en guerre de sécession.

Après, il y en aura toujours pour reprocher au lanceur d’alertes N’ZUI MANTO YI SEP SEP de ne pas être respectueux d’un “N’nom Nguii” gâteux et de sa très délurée “Nya Meyong”, alors que ces deux-là ne s’embarrassent d’aucune réserve quand ils se piquent de se moquer de la douleur des Camerounais.

En attendant, la question de départ reste posée : Le Cameroun mérite-t-il d’avoir pour dirigeant un dictateur sénile qui célèbre ses 41 ans de pouvoir sur les cadavres de 40 de ses compatriotes victimes de l’autodafé de Mamfé ?

Personnellement, je ne sais que répondre. Nul n’ignore la taille de mon cerveau… de moineau. Mais un ami m’a dit tout de go, qu’il répondait par une affirmation.

– “Pourquoi ?”, lui ai-je demandé.

-Parce qu’un peuple de couilles molles, ça mérite qu’on le foule aux pieds. Ici c’est la terre, il n’y a pas de place pour les faibles, à commencer par toi qui va signer ton article par un pseudo de crainte que les miliciens de Biya t’arrêtent”.

Des fois qu’il pourrait avoir raison, l’ami. La preuve, je ne vais même pas signer l’article par un pseudo, mais par “la rédaction”. On ne refait pas un poltron qui veut voir ses enfants grandir, et qui préfère voir ses enfants vivre demain la même misère que lui aujourd’hui, plutôt que d’aller bousculer la ruche des abeilles d’Atanga Nji le moulinex, car quand Maurice Kamto dit que “les heures les plus proches de l’aurore sont les plus sombres de la nuit”, je dis seulement : “papa, parle ta part là-bas !”

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

La province congolaise du Nord-Kivu, à l'est sombre...
Le signe d'admiration est un très ancien signe religieux (comme tous...

Autres actualités

Aide US à l’Ukraine : Le Pentagone a ouvert plus de 50 enquêtes criminelles...

© AP Photo / Charles Dharapak "Nous n’avons étayé aucune de ces allégations, même si...

Levée avec effets immédiats des sanctions contre le Niger : L’humiliant et tardif...

© Photo Twitter / @ecowas_cedeao Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique...

Il y croit toujours : « Nous vaincrons »,  affirme Volodymyr Zelensky au 2e anniversaire...

Deux ans jour pour jour après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky a remercié les soldats ukrainiens pour leur mobilisation et...

Chantage en Russie : Le Kremlin en passe d’enterrer clandestinement Alexeï Navalny

«Ils veulent que tout soit fait secrètement et me dire “ci-gît ton fils”. Désespérée, la mère de Navalny accuse la...

Réponse du berger à la bergère : A son tour le Porte-parole de Poutine...

Pour beaucoup, c'est une grosse humiliation que le porte-parole de Poutine, Dimitri Peskov, a infligé au président américain qui avait auparavant...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :