Ferrari d’accord pour laisser partir Schumacher

Lundi, le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a indiqué que la Scuderia ne retiendrait pas Michael Schumacher, actuellement à son emploi à titre de conseiller. «Non, ce ne sera pas une contrainte, nous ne le retiendrons pas, a-t-il affirmé à Reuters. Il est certain que s’il décide d’orienter sa carrière différemment, notre accord de consultant ne sera plus valide, c’est logique. Vous ne pouvez pas travailler avec un concurrent et avec nous en même temps.»
 
Si le septuple champion du monde choisissait de revenir en F1, son contrat avec Ferrari ne sera donc pas une contrainte. Il est libre d’aller courir chez Mercedes GP, mais il devra nécessairement abandonner tout ce que pouvait lui apporter Ferrari.
 
Mais, selon les médias allemands, Schumacher brûlerait d’envie de piloter pour une écurie toute-allemande. Le contrat serait même déjà signé.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments