Un Cameroun renversant

C’était le match à ne pas perdre. Le moins que l’on puisse dire est que le Cameroun s’est fait peur. Les Lions Indomptables se sont, tout de même, imposés (3-2) face à une coriace équipe de Zambie.

Les joueurs de Paul Le Guen se sont compliqués la vie en passant complètement au travers de leur première mi-temps. Décevants, archi-décevants, les joueurs de Paul Le Guen ont affiché de trop nombreuses faiblesses pour espérer prendre le jeu à leur compte. Pourtant, on attendait des Camerounais revanchards après la défaite concédée face au Gabon (1-0) lors du premier match.

Mais il faut croire que la pression autour de la rencontre a inhibé une équipe camerounaise aux tous petits pieds durant les 45 premières minutes de la partie. On a senti les joueurs de Paul Le Guen fébriles et sans imagination face à des Chipolopolo bien en place, solidaires, mais limités. Comme un mauvais symbole, l’ouverture du score zambienne de l’ancien castelroussin Jacob Mulenga (8e) est consécutive à une intervention complètement manquée de Rigobert Song.

La révolte des Lions est venue de Jean II Makoun (36e). Avec une belle frappe du gauche, le Lyonnais obligeait Mweene à la parade. Les Chipolopolo auraient pu doubler la mise, sans un bon Kameni dans le but camerounais. Le portier des Lions repousse un puissant coup-franc de Kalaba, puis une reprise de près de Katongo.

Quatre buts en deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, le Cameroun a essayé d’amener un peu plus de détermination dans son jeu. L’égalisation aurait dû se produire par Idrissou, sans qu’un hors-jeu imaginaire ne soit sifflé. Qu’importe, elle intervint quelques minutes plus tard après une toile de Mweene sur un centre de Geremi (68e). Le plus dur est fait. Et c’est logiquement et grâce à un contre (très) favorable qu’Eto’o (72e) donnait l’avantage aux Lions Indomptables.

C’est au moment où l’on pensait les Camerounais à l’abri que ces derniers sont retombés dans leurs travers. Kameni fauche Mulenga dans la surface. Katongo (81e) se charge d’exécuter la sentence et égalise sur penalty. Mais dans ce match complètement fou, la bande à Samuel Eto’o va à nouveau renverser la vapeur, après une tête d’Idrissou (86e). Jeudi prochain, le Cameroun affrontera la Tunisie lors de son dernier match de poule. En cas de succès et de qualification, les Camerounais pourront se dire qu’ils reviennent de loin.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Négociations entre Ayuk Tabe et leGouvernement camerounais : Ayaba Cho réunit le Conseil de...

A en croire les termes d’un communiqué publié sur les réseaux sociaux dimanche matin par Ayaba Cho, la direction du mouvement sécessionniste...

Bill Gates et le nouvel ordre mondial pour sacrifier la planète

Bill Gates et ses associés du nouvel ordre mondial sont résolus à détruire l'humanité. Cette conclusion a de...

La crise anglophone et la communauté internationale (Décryptage)

La communauté internationale a toujours un rôle essentiel à jouer pour mettre fin aux conflits dans le monde,...

Une autre manifestation pour réclamer le départ de BIYA

Les manifestations s'enchaînent pour exiger la fin du régime autocratique qui règne en maître au sommet du Cameroun...

Cameroun: Ce que le régime Biya et les Ambazoniens se disent

La pression Onusienne C'est le Magazine Jeune Afrique qui a révélé cette information qui...
- Publicité -
Facebook Comments