Adebayor contre Hayatou

Emmanuel Adebayor est en colère. La décision du comité exécutif de la CAF de suspendre pour quatre ans le Togo de toute participation à la CAN ne passe pas. Le président de la CAF, Issa Hayatou, s’est justifié en ces termes : “Il y a eu une interférence gouvernementale, ce que nous ne pouvons pas accepter.”

Sanctionner un gouvernement en interdisant à une équipe de football, encore meurtrie par le décès de deux personnes, semble en effet difficile à comprendre. Interrogé par L’Equipe, l’attaquant de Manchester City donne son avis avec des termes très durs : “J’ai l’surtout l’impression que l’on n’est pas du tout respectés. Si c’était Kameni (gardien du Cameroun) qui avait pris trois balles, si c’était le bus ivoirien qui avait été mitraillé, la CAN aurait été annulée. Mais là, c’est le Togo, un petit pays… Après les incidents autour d’Egypte-Algérie, en match qualificatif pour la Coupe du monde, aucune sanction n’a été prise. Nous, trois semaines après avoir été endeuillés, nous sommes punis.”

Et de préciser ensuite son jugement personnel : “M. Hayatou a beaucoup servi l’Afrique, mais aujourd’hui, il doit dégager. Cette décision est monstrueuse.” Au-delà de la polémique, il sera intéressant de suivre la réaction du président qui avait décidé dans un premier temps de ne pas commenter les déclarations du gouvernement togolais à l’époque du drame. Le premier ministre du Togo avait dit notamment que la CAF n’avait présenté ses condoléances au pays.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Le sulfureux ministre de l’Emploi et de la...
(Cameroonvoice). "Président élu" du Cameroun comme le désignent ses...
La la légende du Basket qui a évolué...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments