Le Cameroun à l’énergie

 

Marcel Ndjeng chassé par le Slovaque Vladimir Weiss, samedi en match de préparation au Mondial en Autriche. (AFP)

Le Cameroun a dû batailler ferme pour arracher un match nul (1-1) contre la Slovaquie, dans un duel de préparation entre mondialistes à moins de deux semaines du coup d’envoi de la compétition en Afrique du Sud. Privés de six joueurs, retenus par une opération sponsoring à Paris (Rigobert Song, Carlos Kameni, Stéphane Mbia, Landry Nguemo, Mohamadou Idrissou et Samuel Eto’o), les Lions Indomptables ont recollé au score à seulement sept minutes de la fin grâce au milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam Enoh Eyong (83e). Ils auront davantage dépenser d’énergie que réellement maîtriser le jeu pour décrocher leur deuxième nul après le 0-0 de mardi contre la Géorgie. Seul Paul Le Guen sait si cette rencontre lui aura donné des indications sur la liste des vingt-trois qu’il doit communiquer ce samedi soir vers 21h00.

Lucarne

Avec une défense bien organisée autour du défenseur central de Liverpool, Martin Skrtel, le onze slovaque a dominé la première période, grâce à des mouvements offensifs rapidement exécutés. C’est ainsi que sur une belle ouverture du milieu de Chelsea, Miroslav Stoch, Kamil Kopunek (Spartak Trnava), d’un tir puissant de l’entrée de la surface, directement dans la lucarne, a trompé le gardien camerounais Hamidou Souleymanou (6e). Les Lions indomptables n’ont pris le match en mains qu’en fin de partie. Auparavant, ils avaient même failli être menés 2-0, mais le tir de Stanislav Sestak (Bochum) était repoussé par la transversale.

Le Cameroun doit encore disputer deux matches de préparation contre deux autres qualifiés (Portugal le 1er juin et Serbie le 5) avant d’entrer dans le vif du sujet le 14 juin contre le Japon (Groupe E). La Slovaquie débutera le lendemain contre la Nouvelle-Zélande (groupe F). (Avec AFP)

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Dans une récente sortie, le Président national du Mouvement...
Nous considérons l’interpellation irrévérencieuse de Macron à l’endroit des chefs d’Etat du Sahel comme une opportunité pour tourner la page de l’impérialisme français.
 Le Commandant de la Garde Présidentielle et le ministre d'Etat Secrétaire...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments