Match nul 0-0 entre la France et l’Uruguay

https://i0.wp.com/www.france-info.com/local/cache-vignettes/L900xH794/match-3-515b8.jpg?resize=627%2C554

Certes, ils ont préservé l’essentiel. Aucun ballon n’est venu percer la défense française. Mais les Bleus attendaient mieux de cette première rencontre : “C’est l’heure de vérité” avait affirmé quelques heures plus tôt le capitaine Patrice Evra. Et la vérité, c’est que l’équipe de France ne semble pas encore au meilleur niveau.

Les occasions ont pourtant été nombreuses. Mais de poteaux en tir manqué, les Bleus n’ont pas réussi à concrétiser. Pourtant, les Français ont terminé le match en supériorité numérique, après l’expulsion de l’Urugayen Nicolas Lodeiro à la 81ème minute.

Diaby à la place de Malouda

Le sélectionneur de l’équipe avait surpris tout le monde en titularisant Abou Diaby aux dépens de Florent Malouda. Le journal L’Equipe avait fait état dans la journée d’un “clash” entre Malouda et Domenech, le sélectionneur trouvant le joueur de Chelsea “trop agressif” lors de l’entraînement de la veille.

Raymond Domenech a également déjoué tous les pronostics en revenant ce soir au classique schéma en 4-2-3-1. Lors des matchs de préparation, les Bleus n’avaient pourtant testé qu’un système, l’audacieux 4-3-3 censé les réconcilier avec le goût de l’offensive

Les quatre équipes du groupe A à égalité

Rien n’est cependant perdu à l’issue de ce match : les quatre équipes du groupe A sont à égalité avec un point partout. Un peu plus tôt, l’Afrique du Sud et le Mexique avaient en effet fait match nul 1 partout au stade de Soccer City de Johannesburg.
Un résultat satisfaisant pour les “Bafana Bafana”, les joueurs sud-africains, qui ne pointent qu’à la 84ème place du classement de la FIFA.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

En annonçant presque simultanément un train d’amendements constitutionnels et...
Le sulfureux ministre de l’Emploi et de la...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments