Basket-ball Kenny Kadji : Un jeune Lion Indomptable à la chasse en Grèce

Avec Kenny Kadji, 26 ans, 2.08m, le Trikala Aries BC espère améliorer sa position (11ème en 2013-2014, avec 9 matchs gagnés contre 17) dans le très disputé championnat de première division grec, avec d’autres recrues américaines, jamaïcaine et serbes.

Les Sakafliades avaient fait bonne figure en 2012-2013 en clôturant deuxième en A2 grecque (avec 21 matchs gagnés et 9 perdus). Mais en A1, l’équipe est quelque peu en panne d’inspiration.

La nouvelle cuvée devrait donc s’atteler à redorer le blason du club thessalien.

Bien qu’issu de D-League de la NBA, Kenny se construit ainsi un solide background.

Après le lycée au IMG Academy de Bradenton (Floride), puis l’Université à Miami (jusqu’en 2013), Kenny signe à Cleveland Cavaliers au compte de la Ligue estivale NBA 2013.

En octobre 2013, le Camerounais déménage avec armes et bagages pour un premier séjour européen florissant au sein des New-Yorker Phantoms de Braunschweig en Allemagne. Il en revient fin janvier 2014 pour rejoindre le Rio Grande Valley Vipers — affilié Houston Rockets en NBA.

Entretenant d’excellentes relations avec d’autres compatriotes évoluant en NBA – y compris le célèbre Franco-Camerounais Joakim Simon Noah, 29 ans, du Chicago Bulls en NBA –, ce petit-fils du vieux brasseur de Bana, Joseph Kadji Defosso, né à Douala, est avant tout un Lion Indomptable dans l’âme.

À 19 ans et alors qu’il n’était que lycéen à Bradenton, Kenny fit partie de l’escouade magique qui, en 2007, et en l’absence d’organisation officielle pour prendre part à la 24ème Coupe d’Afrique des nations de Basket-ball, fit mouche à Luanda. Quelques pros s’étaient organisés rapidement en se passant un coup de fil. Sans préparation. Parmi eux : Joseph Owona dit «Big Ben» du JSA Bordeaux, Luc Mbah à Mouthé du Philadephia Sixers en NBA, Brice Vounang de l’Étendard de Brest, Lazare Adingono, coach de circonstance, ancien de Rhode Island University, aujourd’hui coach-en-chef du Petro Atletico de Luanda… Au finish, ces Lions Indomptables à l’emporte-pièce décrochèrent le titre de vice-champion d’Afrique de Basket-ball en défiant en finale les très respectés Palancas Negras d’Angola, champion en titre.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Choqué par le désintérêt généralisé de certains Camerounais  vis-à-vis...
La polémique n’a de cesse d’enfler autour de l’évènement...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments