Comment le coronavirus pourrait prendre le contrôle de votre corps -avant que vous ne le ressentiez- (NY Mag)

Vous appelez un ami et prenez rendez-vous pour le déjeuner. Comme c’est un printemps inhabituel, vous choisissez un endroit avec des sièges à l’extérieur, ce qui semble être plus sûr. Comme d’habitude, vous prenez toutes les précautions raisonnables: vous utilisez un désinfectant pour les mains, vous asseyez à bonne distance des autres clients et essayez d’éviter de vous toucher le visage, bien que cette dernière partie soit difficile. Une partie de vous soupçonne que tout cela pourrait être exagéré.

Ce que vous ne savez pas, c’est qu’il y a dix jours, le père de votre ami était l’invité de son partenaire commercial au University Club, où il a contracté le nouveau coronavirus via la femme d’un spéculateur de crypto-monnaie. Trois jours après cela, il toussa dans sa main avant d’ouvrir la porte de son appartement pour accueillir son fils à la maison. La salive des patients COVID-19 peut héberger un demi-millier de milliard de particules de virus par cuillère à café, et une toux l’aérosolise en une brume diffuse. Lorsque votre ami a franchi la porte, il a respiré et 32 ​​456 particules virales se sont déposées sur la muqueuse de sa bouche et de sa gorge.

Depuis, les virus se multiplient dans son corps. Et pendant qu’il parle, le passage de son souffle sur la muqueuse humide de sa gorge supérieure crée de minuscules gouttelettes de mucus chargées de virus qui flottent de manière invisible dans l’air au-dessus de votre table. Certains se déposent sur la nourriture non encore consommée dans votre assiette, certains dérivent sur vos doigts, d’autres sont attirés dans votre sinus nasal ou se déposent dans votre gorge. Au moment où vous tendez la main pour lui dire au revoir, votre corps est porteur de 43 654 particules virales. Au moment où vous avez fini de vous serrer la main, ce nombre atteint 312 405.

À LIRE  Urgent : L'île Comores enregistre son premier cas de Covid-19

Par Jeff Wise

Lire plus (Article originellement en anglais -Traduction libre Cameroonvoice-)

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments