Malawi : voici pourquoi les résultats de la présidentielle ont été annulés

A la surprise générale, la Cour Constitutionnel du Malawi a annulé ce 3 février les résultats de l’élection présidentielle de mai 2019 ; des clés de compréhension.

La cours constitutionnelle du Malawi n’est pas passé par quatre chemins pour l’indiquer, le président déclaré élu à la suite de l’élection présidentielle d’il y a 8 mois. « Nous considérons que Peter Mutharika n’a pas été dûment élu le 21 mai 2019, en conséquence nous annulons les résultats de l’élection présidentielle. » ont-ils laissé entendre les officiels de la Cour Constitutionnelle. Cela fait suite à un recours qui avait été déposé dénonçant des accusations de fraudes. A la proclamation du verdict qui donnait le président sortant Peter Mutharika vainqueur avec 38% de suffrage. La Cour constitutionnelle a finalement conclu qu’au vu des nombreuses et importantes irrégularités constatées, le résultat de cette élection est sérieusement compromis et a ordonné la tenue d’un nouveau scrutin dans 150 jours. La Cour a également déclaré le statu quo qui existait avant les élections concernant la présidence. La principale force de l’opposition  Malawienne, le Congress Party deuxième lors de ce scrutin, avec 159 000 voix d’écart se félicite du « jugement équitable » de la Cour. C’est une décision pour le moins historique.  « C’est une gifle terrible pour la Commission électorale. La rue veut la tête du président de la Commission. Et la Cour constitutionnelle vient de lui donner raison. Les juges ont expliqué que la Commission s’était fourvoyée royalement. C’est un véritable camouflet pour ses membres. A mon avis, ils doivent démissionner sans plus tarder. » A expliqué politologue Boni Dulani. On aura rarement vu en Afrique une élection être annulée 9 mois après sa tenue. Parmi les cas de fraude dénoncées par les opposants, un nombre élevé, à leurs yeux, de procès-verbaux de dépouillement raturés avec du Tipp-Ex.

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments