Palestine : La CPI oblige la Procureure Bensouda à reprendre une procédure sur les crimes de guerre d’Israël


Les victimes du Mavi Marmara


La chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) a ordonné à la procureure générale de cette juridiction de revenir sur son refus de poursuivre l’enquête sur l’assaut sanglant de la piraterie israélienne contre la flottille humanitaire en route vers Gaza.

Le 31 mai 2010, les commandos de marine israéliens avaient attaqué la flottille, dans les eaux internationales, assassinant dix volontaires de nationalité turque à bord du principal navire, le Mavi Marmara. Des dizaines d’autres avaient été sérieusement blessés lors de cet acte de piraterie.

En 2013, l’Etat des Comores, pays sous lequel le Mavi Marmara était enregistré, déposait une plainte pour crimes de guerre auprès de la CPI, dont le siège est à La Haye (Pays-Bas).

Un an après, la procureure générale du tribunal, Fatou Bensouda, reconnaissait l’évidence, à savoir « qu’il y avait des bases raisonnables pour considérer que des crimes de guerre avaient été perpétrés » par l’armée israélienne, et que le jugement de ces crimes était bien de la compétence du CPI.

Mais elle ajoutait aussitôt qu’elle n’engagerait pas pour autant de poursuite contre les auteurs présumés, car le crime, voyez-vous, n’était “pas assez massif” !

Pour autant, même lorsque le caractère massif des crimes du régime d’apartheid saute aux yeux, comme c’est le cas avec les massacres de Gaza de l’été 2014 (plus de 2.400 Palestiniens tués, dont 600 enfants), Mme Bensouda n’est pas pressée : elle n’a toujours pas rendu ses conclusions sur ce dossier, « à l’étude » depuis plus de 4 ans maintenant.

Va-t-elle maintenant se conformer aux injonctions de la chambre d’appel concernant le Mavi Marmara ? Les juges de cette juridiction lui ont donné jusqu’au 2 décembre pour revoir sa copie.

A suivre. En attendant, Stoke White, le cabinet d’avocats représentant les victimes de la barbarie israélienne, s’est félicité de « cette victoire décisive » pour les victimes de l’attaque.

Source : http://www.europalestine.com/spip.php?article478

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun : Chronique d’une nuit militarisée chez Maurice Kamto

La marche de toutes les attentions Quartier Santa Barbara, non loin de la Présidence de la République, la...

Urgent : Explosion à l’Ecole des postes de Yaoundé

Les habitants de la zone de l'Ecole des postes à Yaoundé ont été perturbés par une forte détonation ce 21 septembre....

Cameroun : Chasser le régime néocolonial en place depuis 1955, une urgence nationale

En se liguant ainsi contre l’indépendance du Cameroun, ils se sont ligués contre la fierté, la dignité et le droit inaliénable du...

Cameroun: Pour avoir réprimé et torturé les opposants en 2019, Biya et 69...

Dans un monde où des barbares s’obstinent à imposer à leurs congénères et contemporains la loi de la jungle où la raison...

Manifs du 22 septembre : Le Cabinet Amsterdam & Partners LLP menace Biya...

"Notre cabinet d’avocats est prêt et déterminé à protéger les droits de M. Kamto dans toutes les instances juridiques et politiques disponibles."
- Publicité -
Facebook Comments