Cameroon- Paul Biya’s address to the nation : Declaration of Barrister Agbor Balla

The call for an all inclusive dialogue is very appreciated. The government should now allow Anglophones of various political thought to mobilise, organise themselves and take part without fear of arrest or other punishment for their ideas.

The  announcement of the all inclusive  dialogue should signal the end of arrests of Anglophones for their political ideas. They should be allowed to participate without restriction. This is about their future.

I urge those who will be attending the  national dialogue to call for the release of all those detained in connection with the crisis, the need for constitutional amendment and also to ensure that the  form of the state is equally discussed at the dialogue table.

Whilst my expectations were not fully met in the speech, we should give peace a chance by supporting the dialogue process.

Barrister Nkongho Agbor Balla

Founder – Center for Human Rights & Democracy in Africa

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Aveux de corruption des dirigeants africains : De quoi la dernière affaire Bolloré est-elle...

Ce n'est pas seulement l'épilogue d'une longue saga judiciaire qui a démarré voilà dix ans. C'est aussi une affaire éminemment symbolique, concernant...

Affaires françafricaines/aveux de Vincent Bolloré : Correctionnelle au bout du compte ou non… quand...

C’est le dénouement de près de huit ans d’une information judiciaire ouverte en 2013 pour « corruption d'agent public étranger, abus de confiance et...

Covid-19 : Le Cameroun opte pour les vaccins

C'est ce 1er mars que le ministre de la Santé a annoncé cette probabilité. Malachie Manaouda indique sans détour que « le Cameroun...

Urgent : Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison

Neuf ans après son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy est devenu ce lundi le premier président...

Au Sénégal, « certains préféreraient mourir que d’être vaccinés contre le Covid-19 »

« C’est fait ! », titrait le journal télévisé de 20 heures, jeudi 25 février. La chaîne nationale sénégalaise, la RTS, ouvrait son édition sur le chef de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :